LMES Super Finale : Red Bull remporte le championnat

Le quatrième et dernier segment de la Super Finale de Le Mans Esports a été passionnant alors que les concurrents restants se sont affrontés avec des voitures d'Endurance de la décennie 2010 sur Forza Motorsport 7.

LMES Super Finale : Red Bull remporte le championnat

La Super Finale des Le Mans Esports Series vous est présentée par Motorsport Games, le FIA WEC et l'ACO.

Course 1 - Le Mans Modern

(Pro : 2011 Audi #2 Audi Sport Team Joest R15++ TDI / Pro-Am : 2011 Chevrolet #4 Corvette Racing ZR1)

Avec seulement trois équipes restantes dans les catégories Pro et Pro-Am, chaque structure avait trois voitures sur la grille de départ.

Red Bull Racing Esports a continué à afficher sa forme dominante, Robin Betka étant toujours imbattable, prenant le premier drapeau à damier de la journée. Red Bull a également contenu Lazarus pour s'offrir le doublé, alors que cette dernière a terminé aux troisième, quatrième et huitième places. La troisième voiture de Red Bull a été classée septième, Williams étant en queue de peloton, sans aucune voiture se classant plus haut que la cinquième position.

 

Le Pro-Am a été beaucoup plus équilibré puisque les trois équipes ont réussi à faire monter une voiture sur le podium avec la victoire de Gary Mitchell de l'équipe LM qui a battu les Hotlappers et les Hairpin Heroes.

Lire aussi :

Course 2 - Spa Francorchamps

(Pro : 2017 Porsche #2 Porsche Team 919 Hybrid / Pro-Am : 2015 Nissan #23 GT-R LM Nismo)

La deuxième course sprint a emmené la Super Finale des LMES à Spa pour 30 tours d'action. L'histoire fut similaire à la Course 1 avec Betka à nouveau victorieux et Red Bull signant un nouveau doublé. Leur troisième voiture n'était pas loin derrière, en quatrième position.

 

Lazarus a pris la dernière place sur le podium, ainsi que les cinquième et sixième places de la course. Williams se retrouvait à nouveau derrière les deux autres équipes, occupant les trois dernières places dans la hiérarchie et marquant un minimum de points. Deux de leurs voitures ont abandonné et n'ont pas réussi à atteindre l'arrivée.

Au classement du championnat, Red Bull était loin devant avec 104 points, alors que Lazarus comptait 61 points et Williams 32.

La situation en Pro-Am n'est pas très différente, Mitchell offrant à LM Squad sa deuxième victoire de la journée devant les Hotlappers et les Hairpin Heroes.

La lutte pour le titre était bien plus intense avec LM Squad quatre points seulement devant Hairpin Heroes et avec 18 points d'avance sur les Hotlappers avant la course finale.

Course 3 - Le Mans Modern

(Pro : 2014 Ferrari #51 AF Corse 458 Italia GTE / Pro-Am : 2013 SRT #91 SRT Motorsport GTS-R)

La finale s'est tenue au Mans pour une course d'endurance de 30 tours.

La bataille à l'avant fut intense. Alors que Red Bull espérait glaner leur titre avec un trois sur trois lors de cette quatrième partie, Williams Esports avait autre chose en tête. Kuba Brzezinski s'est battu contre deux Red Bull à la fois et, après une lutte âpre, il est ressorti vainqueur.

La victoire était pour Williams, mais la couronne était pour Red Bull qui a signé un double podium. La meilleure voiture de Lazarus s'est classée quatrième, un résultat suffisant pour maintenir la seconde place au classement

Red Bull comptait finalement 163 points, Lazazus 100 et Williams 88 après quatre journées et 16 heures de course

Mitchell a de son côté réussi le fameux trois sur trois, remportant toutes les courses de ce vendredi pour LM Squad dans leur quête du titre Pro-Am.

L'équipe a terminé cette quatrième journée avec 147 points devant Hotlappers avec 100 unités et Hairpin Heroes avec 97 points.

 

Motorsport Games est un partenaire de choix pour les détenteurs de droits commerciaux en sports mécaniques, ayant organisé les 24 Heures du Mans Virtuelles, l'eNASCAR Heat Pro League et le Formula E Race At Home Challenge ces derniers mois.

 

partages
commentaires

Related video

LMES Super Finale, Jour 3 : Red Bull domine

Article précédent

LMES Super Finale, Jour 3 : Red Bull domine

Article suivant

Un vainqueur des 24H du Mans lance un championnat eSport électrique

Un vainqueur des 24H du Mans lance un championnat eSport électrique
Charger les commentaires