Le Mans Virtual Series : Rebellion GPX Esports et BMW Team Redline gagnent le Sebring 500

Les 500 Miles de Sebring, qui font partie des Le Mans Virtual Series, ont été remportés par Rebellion GPX Esports en LMP grâce à Agustin Canapino, Nikodem Wisniewski et Kuba Brzezinski. La catégorie GTE a été remportée une fois de plus par BMW Team Redline grâce à Rudy van Buren, Kevin Siggy et Enzo Bonito.

Le Mans Virtual Series : Rebellion GPX Esports et BMW Team Redline gagnent le Sebring 500

Au départ, Erhan Jajovski pour R8G Esports s'est élancé en pole position de la catégorie LMP, après qu'une violation des limites de la piste ait relégué Marcell Csincsik pour GPX Rebellion Esports en deuxième position. C'est un avantage que Jajovski a conservé tout au long de la première moitié de la course, en réalisant son temps de roulage maximum en un seul run.

GPX Rebellion Esports n'a pas laissé la R8G hors de portée, cependant, et lorsque la seconde moitié de la course a commencé, Jajovski a cédé la voiture de tête à Gordon Mutch, avec Jiri Toman prenant le relais de Csincsik dans la #22. Il n'est pas resté longtemps dans cette position, et a réussi à prendre la première place à l'épingle à cheveux.

 

Michal Smidl, dans la voiture #70 de Realteam Hydrogen Redline qui a gagné la manche de Monza, a été le prochain à dépasser Mutch, cette fois sur les bosses de Sunset Bend. Après s'être battu avec Michi Hoyer dans la voiture d'Alpha Industries ByKolles-Burst pour la troisième place, qui a montré au monde entier son expertise défensive, il a finalement cédé dans le trafic.

Lors des arrêts aux stands suivants, le pilote DTM Daniel Juncadella a pris le relais de Smidl, et Mutch a passé la main à Isaac Price, qui faisait une apparition unique pour la R8G. Price s'est rapproché de la voiture #70, et a repris la deuxième place avec une manœuvre décisive dans le deuxième virage.

James Baldwin, Champion 2021 du GT World Challenge Europe Esports Sprint Series, s'est frayé un chemin à travers le peloton grâce à une stratégie agressive de changement de pneus à chaque arrêt, alors que tout le monde doublait les relais. Rapide, mais perdant sa position sur la piste, le pilote YAS HEAT a finalement terminé à la septième place.

 

À une heure de l'arrivée, le Champion 2020 de la Langstrecken-Serie du Nürburgring, David Pittard, menait la course, mais Price l'a rattrapé et s'est emparé de la tête. Cependant, Wisniewski a dépassé les deux voitures pour la première place presque immédiatement. La voiture #1 de Rebellion GPX Esports était en tête pour la première fois de la course.

Après avoir glissé à la troisième place, Pittard a ensuite heurté le mur à Sunset Bend, perdant son aileron arrière et toute chance de podium.

Pendant ce temps, le poleman de Spa-Francorchamps, Jeffrey Rietveld, aidait la #70 à regagner sa position en piste, prenant la quatrième place à Philippe Denes dans la #10 de MAHLE RACING TEAM, puis la troisième à Jernej Simončič, au volant de la #4 de Floyd ByKolles-Burst.

 

La victoire finale de la course était toutefois acquise, grâce au travail acharné réalisé en milieu de course par la voiture #1, qui a su trouver un équilibre entre vitesse et consommation. Le Champion de Super TC2000 2021, Agustin Canapino, et les vainqueurs des 24 Heures du Mans Virtuelles 2020, Nikodem Wisniewski et Kuba Brzezinski, ont remporté leur première victoire dans ce nouveau championnat.

R8G Esports a franchi la ligne d'arrivée en deuxième position, Isaac Price réalisant une course remarquable en tant que remplaçant de dernière minute, tandis que Realteam Hydrogen Redline complétait le podium. MAHLE RACING TEAM a réalisé sa meilleure course à ce jour, se classant cinquième derrière Floyd ByKolles-Burst.

Une situation inattendue s'est produite au sein du Team Redline #123, Bono Huis ayant reçu une pénalité pour avoir percuté la Tesla R8G Esports BMW #888, mais Felix Rosenqvist s'est battu pour revenir à la sixième place.

 

Dans la catégorie GTE, Kevin Siggy a été le premier à prendre la tête du peloton sur la BMW Team Redline M8 #71 après avoir été le plus rapide lors des qualifications, mais il a été dépassé par Joshua Rogers sur la #92 dès le premier tour. C'est ainsi que commença un jeu du chat et de la souris entre la BMW, économe en carburant, et les deux Porsche Esports. Un thème récurrent tout au long de la saison jusqu'à présent.

Après avoir été la vedette des premières phases de la course avec un Jordy Zwiers en pleine bourre à la barre, peu après la mi-course, la Ferrari Driver Academy 488 #51 a été confiée au champion de l'Endurance Trophy for GTE Am Drivers 2021, Nicklas Nielsen.

Malheureusement, ce dernier a été envoyé en tête-à-queue par le pilote du BMW Team GB, Martin Stefanko, à l'épingle à cheveux, 83 tours après le début de la course. Nielsen est alors entré en contact avec la LMP de Panis Racing, recevant un drive-through. Stefanko a également reçu la même pénalité pour son implication dans un tour chaotique.

 

La course GTE a été largement dominée par les différentes stratégies des équipes Porsche et BMW, une image claire de la forme n'apparaissant que dans les dernières minutes. Au 126e tour, Tommy Østgaard sur la Porsche #92 a été pénalisé pour excès de vitesse dans la pitlane, ce qui signifie que la BMW #71 et la Porsche #91 se sont battues jusqu'au bout.

En fin de compte, la stratégie unique de l'équipe BMW Redline, qui leur a permis d'économiser du carburant plus que les autres BMW, a prévalu. La Porsche #91 a terminé deuxième, le champion britannique de GT 2021 Dennis Lind franchissant la ligne en troisième position pour Red Bull Racing Esports, avant de rétrograder en septième position à la suite d'une pénalité de temps - Nestor Garcia étant resté trop longtemps dans la voiture.

La prochaine manche sera la finale, les 24 Heures du Mans Virtuelles, le 15 janvier 2022.

 

LE MANS VIRTUAL SERIES, MANCHE 4 SEBRING, RÉSULTATS EN LMP :

  1. #1 Rebellion GPX Esports – Agustin Canapino, Nikodem Wisniewski, Kuba Brzezinski
  2. #8 R8G Esports – Gordon Mutch, Isaac Price, Erhan Jajovski
  3. #70 Realteam Hydrogen Redline – Dani Juncadella, Jeffrey Rietveld, Michal Smidl
  4. #4 Floyd ByKolles-Burst – Tom Dillmann, Jesper Pedersen, Jernej Simončič
  5. #10 MAHLE RACING TEAM – Philippe Denes, Michele D’Alessandro, Muhammed Patel

LE MANS VIRTUAL SERIES, MANCHE 4 SEBRING, RÉSULTATS EN GTE :

  1. #71 BMW Team Redline – Rudy van Buren, Enzo Bonito, Kevin Siggy
  2. #91 Porsche Esports Team – Mitchell deJong, Laurin Heinrich, Mack Bakkum
  3. #88 Proton Competition – Dylan Pereira, Charlie Collins, Dayne Warren
  4. #77 Proton Competition – Loek Hartog, Kevin van Dooren, Jeremy Bouteloup
  5. #92 Porsche Esports Team – Ayhancan Güven, Joshua Rogers, Tommy Østgaard
partages
commentaires
Noël 2021 - Sept jeux vidéo à mettre sous le sapin
Article précédent

Noël 2021 - Sept jeux vidéo à mettre sous le sapin

Article suivant

Les 24H du Mans Virtuelles diffusées dans le monde entier

Les 24H du Mans Virtuelles diffusées dans le monde entier
Charger les commentaires