Leigh conserve son titre F1 Esport, Mercedes sacré par équipe

partages
commentaires
Leigh conserve son titre F1 Esport, Mercedes sacré par équipe
Par : Josh Suttill , Journalist
18 nov. 2018 à 06:06

Brendon Leigh est devenu double Champion de Formule 1 Esport, en remportant deux des quatre dernières courses, lui permettant de sceller le championnat à une course du but.

Leigh a abordé la manche finale de la seconde saison de la compétition avec une belle avance au championnat pilotes. Quant à son équipe, Mercedes, elle menait également le classement des teams.

Le pilote Sauber, Salih Saltunc, a remporté sa toute première victoire en F1 Esport en gagnant la course d'ouverture de la finale, sur le circuit d'Hockenheim, où Leigh a signé la seconde position alors que son principal rival, Frederik Rasmussen, a choisi de ne pas participer à cette course et celle de Singapour, estimant que ses équipiers avaient une meilleure chance de bien figurer pour l'équipe Toro Rosso. 

Lire aussi :

La victoire à Singapour a quasiment offert le titre à Leigh, qui n'avait alors plus besoin que d'une arrivée dans le top 8 pour être sacré dès Austin. Et il a fait mieux que ça puisqu'il a dominé la course sur le COTA, empochant donc la couronne pilotes, alors que son équipier, Daniel Bereznay – le dernier homme mathématiquement en lice avant cette course – franchissait la ligne en seconde position pour assurer un doublé Mercedes suffisant pour s'adjuger le championnat par équipe. 

Les titres étant scellés, Leigh, Rasmussen et Bereznay se sont offert une bataille titanesque lors de la toute dernière course de la saison, à Abu Dhabi. Leigh a pris l'avantage sur le poleman Rasmussen dès l'envol mais le pilote Toro Rosso a contre-attaqué à cinq tours du but. Ils ont alors passé de nombreux virages roue contre roue, même si Rasmussen s'est montré furieux de la tactique employée par Leigh en course, qui a entraîné des dégâts à son aileron avant.

"[Leigh faisait du] brake-checking et allait 100 km/h trop lentement dans les virages pour briser l'aileron de la voiture de derrière", a-t-il lancé sur Twitter. "[Il] poussait les gens dehors à chaque fois qu'on était côte à côte, [c'est] de loin la pire course à laquelle j'ai participé."

Lire aussi :

Le duo est entré de nombreuses fois en collision, permettant finalement à Bereznay de signer sa seconde victoire en 2018. Écopant d'une pénalité de cinq secondes pour dépassement des limites de piste, Leigh a finalement été classé cinquième.

Rasmussen a franchi la ligne au troisième rang, derrière Bono Huis, pour McLaren, qui signait là son meilleur résultat de la saison. Son équipier et Champion eRoC, Enzo Bonito, a pris le quatrième rang lors de la course où les points étaient doublés, ce qui lui a permis de passer de la septième à la quatrième position du championnat.

Bonito a perdu gros à Singapour, où il avait signé la pole position mais a roulé sur un débris d'une Force India dans les premiers tours, entraînant instantanément une crevaison qui l'a éloigné du podium.

Article suivant
Daniel Abt prend le volant dans Hyperdrome, le jeu de course du futur

Article précédent

Daniel Abt prend le volant dans Hyperdrome, le jeu de course du futur

Article suivant

HTC lance le Vive Pro McLaren Edition

HTC lance le Vive Pro McLaren Edition
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Jeux vidéo
Auteur Josh Suttill