McLaren lance son "Shadow Project" eSport

partages
commentaires
McLaren lance son "Shadow Project" eSport
Par :
3 juil. 2018 à 11:09

Après avoir organisé l'an dernier son concours "World's Fastest Gamer", McLaren remet le couvert avec cette fois une compétition ouverte à tous, quel que soit le support de jeu !

Le ponton de la McLaren MCL32 avec le logo du World's Fastest Gamer
1998 McLaren MP4-13
McLaren MP4-30
Les participants au World's Fastest Gamer
Bono Huis, participant au World's Fastest Gamer
McLaren World’s Fastest Gamer
1991 McLaren MP4/6
Les combinaisons des participants au World's Fastest Gamer

Si le vainqueur du "World's Fastest Gamer" a pu recevoir comme prix un contrat de pilote de simulateur pour l'écurie de Formule 1 McLaren, le lauréat du "Shadow Project" se verra offrir une place dans l'écurie eSport de Woking pour 2019.

McLaren envisage donc d'ores et déjà d'étendre son équipe eSport dans le futur, alors que celle-ci a été créée cette année, comme neuf autres équipes liées aux écuries de F1 (toutes sauf Ferrari), à l'occasion des F1 Esports Series 2018, dont la Pro Draft a lieu en ce moment.

Des épreuves de qualification débuteront dès ce mois de juillet sur différents jeux, dont Forza Motorsport sur Xbox One, Real Racing 3 sur mobile, et iRacing et rFactor 2 sur PC. Les demi-finales auront ensuite lieu à Woking avant la finale du mois de janvier, et dont le vainqueur pourra faire partie de l'équipe McLaren eSport.

Là où le "World's Fastest Gamer" se concentrait sur les simulations pures et dures, le but étant de directement décrocher un contrat dans l'écurie de F1, le "Shadow Project" s'attaque à des jeux plus "casuals", dans le but d'offrir à tout le monde, même aux joueurs sur mobile, la chance de se qualifier pour les demi-finales et la finale.

"Dans le 'World's Fastest Gamer', le simulateur était la star", explique Ban Payne, directeur de l'eSport chez McLaren, à Motorsport.com. "Le 'Shadow Project' a élargi tout le programme, il y a donc plus de manières d'être impliqué. Le résultat final est que nous aurons des talents supplémentaires pour notre équipe d'eSport, et plus de gens à accueillir dans notre développement de l'eSport au sein du groupe McLaren. On espère que le nombre de spectateurs sera plus grand qu'auparavant."

Selon Payne, McLaren a beaucoup appris de l'expérience "World's Fastest Gamer", à la suite de laquelle le vainqueur, Rudy van Buren, a pu rejoindre l'écurie F1 cette saison, en qualité de pilote de simulateur officiel. L'opération a également permis à McLaren de nouer des contacts avec des compagnies spécialisées dans les jeux vidéo.

"On a beaucoup appris de l'an dernier, et on a un partenariat plus proche avec nos partenaires gaming, qui sont les clés de ces audiences. McLaren ne peut faire des choses que jusqu'à un certain stade, nous ne sommes pas une marque de gaming. En travaillant avec des gens comme EA, Forza, Xbox, rFactor, iRacing, on a une année d'authenticité à analyser. On peut dire qu'on l'a fait, c'est réel, et on a quelqu'un comme Rudy qui en est la preuve, il aide l'équipe."

Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group, a également mis en avant l'importance d'avoir un programme eSport en 2018, principalement pour les opportunités marketing que cela peut générer.

"La première saison a prouvé que l'eSport avait fixé une nouvelle frontière dans le sport automobile", explique-t-il. "McLaren veut maintenant développer le concept pour générer plus de portée et d'engagement en saison 2. Un programme eSport divers et fort bénéficie directement aux ambitions innovantes de McLaren, avec de nouvelles audiences, de nouveaux partenaires et de nouveaux talents. En s'impliquant sur plusieurs plateformes dans le monde, cela va faire de McLaren une marque importante dans la communauté eSport."

Plus d'informations sur le "Shadow Project", ouvert à toute personne âgée de plus de 18 ans, peuvent être trouvées sur www.mclaren.com/esports.

Avec Adam Cooper

Article suivant
Vidéo - Des détails sur le championnat eSport des 24 Heures du Mans

Article précédent

Vidéo - Des détails sur le championnat eSport des 24 Heures du Mans

Article suivant

F1 2018 dévoile ses voitures historiques

F1 2018 dévoile ses voitures historiques
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Jeux vidéo
Équipes McLaren Boutique
Auteur Michaël Duforest
Soyez le premier à recevoir toute l'actu