Test - MotoGP 19, une expérience plus authentique que jamais

partages
commentaires
Diapo
Liste

MotoGP 19

MotoGP 19
1/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
2/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
3/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
4/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
5/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
6/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
7/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
8/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
9/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
10/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
11/20

Photo de: Motorsport.com

MotoGP 19

MotoGP 19
12/20

Photo de: Milestone

MotoGP 19

MotoGP 19
13/20

Photo de: Milestone

MotoGP 19

MotoGP 19
14/20

Photo de: Milestone

MotoGP 19

MotoGP 19
15/20

Photo de: Milestone

MotoGP 19

MotoGP 19
16/20

Photo de: Milestone

MotoGP 19

MotoGP 19
17/20

Photo de: Milestone

MotoGP 19

MotoGP 19
18/20

Photo de: Milestone

MotoGP 19

MotoGP 19
19/20

Photo de: Milestone

MotoGP 19

MotoGP 19
20/20

Photo de: Milestone

Par :
18 juin 2019 à 16:33

Le dernier opus du jeu officiel du championnat du monde MotoGP est le plus abouti de la série développée par Milestone.

Depuis son retour avec l'opus 2013, Milestone n'a cessé de tenter d'améliorer le réalisme de ses jeux portant sur le MotoGP. Après un bon épisode 2018 qui souffrait tout de même de quelques lacunes importantes, quelles évolutions ont été apportées ?

D'importants changements ont été apportés à l'IA tout d'abord, que Milestone qualifie de "révolutionnaire". Contrairement aux Intelligences Artificielles habituelles, qui sont codées "en dur" dans le jeu, celle de MotoGP 19 s'adapte à son environnement tout au long des séances de gameplay. Via un réseau neuronal artificiel, l'IA va apprendre de ses erreurs et tenter de les rectifier une prochaine fois où une situation similaire se présentera.

Lire aussi :

Sur le papier, c'est évidemment très excitant, mais dans les faits, la différence se fait moins sentir qu'attendu. L'IA est tout de même bien plus sympathique à affronter que dans l'opus précédent, et on la voit effectuer quelques erreurs, des freinages un peu long, ce qui ajoute tout de même une dose d'imprévisibilité qui est la bienvenue.

C'est un pas dans la bonne direction au niveau de l'immersion, et c'est véritablement sur ce point que se sont concentrés les développeurs cette année. Alors que MotoGP 18 pouvait se qualifier par une série de courses disputées avec les pneus les plus tendres sans aucune gestion, la version 2019 effectue un changement à 360° dans ce domaine.

Il vous faudra en effet utiliser les séances d'essais libres pour apprendre à gérer vos pneumatiques, et également quel type de gomme est le plus efficace pour vous. Comme dans la réalité, il se peut parfois que vous serez plus rapide avec un pneu plus dur à l'arrière de votre machine, celui-ci vous offrant peut-être plus de stabilité dans les zones de freinage et d'accélération. Conserver les pneus dans une bonne fenêtre de fonctionnement est également crucial, et on sent vraiment un changement au niveau de la dynamique de la moto plus les tours défilent.

Le comportement des motos est également bien différent, et il sera plus facile de débouler en ligne droite à près de 360 km/h sur une Ducati que sur une Yamaha, mais la Suzuki se montrera être une arme redoutable en courbe. MotoGP 19 célèbre également l'arrivée du championnat MotoE, dont la première course dans la réalité se déroulera début juillet sur le Sachsenring. MotoGP 19 permet donc de s'habituer au silence qui règne quand cette catégorie est prête à prendre le départ !

Les pilotes ayant marqué l'Histoire du MotoGP et de la 500cc sont également bien présents et viennent compléter une offre alléchante, où toutes les catégories du championnat du monde sont représentées, ainsi que la Red Bull Rookies Cup. Un mode "Défi Légendes" permet de débloquer les différents pilotes ainsi que leurs machines.

Lire aussi :

Le mode carrière est celui qui présente le plus de changements par rapport à l'année dernière. Il est désormais similaire à celui que l'on peut voir dans les jeux de Formule 1 de Codemasters depuis 2016, avec du développement à effectuer sur la moto. Pour y parvenir, plusieurs programmes sont disponibles en essais libres, afin de gagner des points de développement permettant d'améliorer sa machine entre les courses.

Lorsque vous arrivez en MotoGP (sachant que vous pouvez désormais débuter votre carrière directement en catégorie reine), vous ne débutez pas au Qatar mais bien en Malaisie, par les tests de pré-saison ! Lors de ceux-ci, vous devrez décider quel package utiliser, entre trois combinaisons de châssis et de moteur disponibles. Vous avez deux heures pour rouler un maximum et effectuer plusieurs tests comparatifs. Une fois votre package choisi, il ne pourra plus être modifié dans la saison et il faudra donc le faire évoluer via les points de développement.

Votre arrivée en MotoGP s'accompagne du choix d'une équipe d'usine, l'écurie avec laquelle vous souhaitez décrocher le titre de Champion du monde. Si vous choisissez KTM par exemple, vous aurez donc plus de facilités à aller chez Tech3 pour apprendre les rudiments du pilotage que chez Avintia, qui sera plus enclin à avoir un pilote voulant s'imposer avec Ducati.

Tout cela s'accompagne d'options de personnalisation très poussées, puisque vous pouvez peindre votre propre casque, mais aussi concevoir votre numéro de course. Les joueurs peuvent ensuite partager leurs créations en ligne, et vous pouvez utiliser celles créées par la communauté. MotoGP 19 n'inclut donc plus de choix de numéro au début d'une carrière, puisqu'ils sont tous disponibles, chaque numéro créé n'étant pas lié à un numéro "physique".

La gestion des contacts reste toujours assez hasardeuse, mais globalement, ce nouvel opus permet de vivre une expérience MotoGP toujours plus immersive. Une véritable simulation de moto sera toujours compliquée à obtenir, surtout sur un jeu grand public qui se joue majoritairement à la manette, mais les équipes de Milestone ont effectué du bon travail vers cet objectif.

Article suivant
Pourquoi certaines équipes ne visent pas la victoire finale des LMES

Article précédent

Pourquoi certaines équipes ne visent pas la victoire finale des LMES

Article suivant

Test - F1 2019, l'évolution toujours plus immersive

Test - F1 2019, l'évolution toujours plus immersive
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Jeux vidéo
Événement MotoGP 19
Auteur Michaël Duforest
Soyez le premier à recevoir toute l'actu