Realteam Hydrogen Redline et Porsche remportent la première manche LMVS de Monza

Realteam Hydrogen Redline a remporté la manche d'ouverture des Le Mans Virtual Series grâce à Jeffrey Rietveld, Dani Juncadella et Michal Smidl, devant GPX Rebellion Williams et Floyd ByKolles-Burst. En GTE, l'équipe Porsche Esports Team de Mitchell deJong, Mack Bakkum et Martin Krönkea dominé.

Realteam Hydrogen Redline et Porsche remportent la première manche LMVS de Monza

La manche inaugurale des Le Mans Virtual Series se déroulait sur l'Autodromo Nazionale Monza avec quatre heures de course pour plusieurs catégories. 

L'Oreca 07 de RE8G Esports menée par Erhan Jajovski avait signé la pole position la veille, le meilleur chrono du GTE revenant à Kevin Siggy pour BMW Team Redline.

 

Personne ne savait comment la grille de 38 voitures allait se comporter dans le premier tour à la Variante del Rettifilo. Avec quatre heures de course à venir, et trois pilotes par voiture, la prudence aurait dû être la priorité dans les premiers tours.

 

Le LMP2 a été un modèle de comportement adéquat, Jajovski ayant contrôlé le peloton au feu vert. En GTE, quelques instants plus tard, Joonas Raivio a jailli de la quatrième place pour prendre la tête avant le premier virage, tandis que Timotej Andonovski pour TESLA R8G ESPORTS a fait de même en passant de la huitième à la deuxième position. 

Quelques minutes plus tard, il y a eu de la frustration quand la Porsche Proton Competition 77 pilotée par Kevin van Dooren et Andonovski se sont touchés à la Variante della Roggia. Le pilote TESLA R8G driver a reçu un drive-through.

 

Nuno Pinto pour la Team Fordzilla LMP2 a également écopé d'un drive-through pour un départ volé. 

En tête du peloton, Jesper Pedersen pour Floyd ByKolles-Burst chassait Jajovski, se rapprochant à une demi-seconde. Dans cette lutte, les deux leaders ont viré trop large dans le premier virage, permettant au pilote GPX Rebellion Williams, Marcell Csincsik, de se joindre à la fête. 

La première salve d'arrêts au stand a débuté après 34 minutes et Jajovski a accentué son avance en tête. 

 

En GTE, les bagarres serrées ont continué, le pilote Porsche Esports Team, Mitchell deJong, s'échappant en tête. Les premiers arrêts au stand ont début après une heure. 

R8G Esports a ensuite changé de pilote, Gordon Mutch prenant le volant de la voiture 8 en tête. Malheureusement, après un passage dans les graviers à la sortie de la Variante della Roggia, il est parti en tête-à-queue puis a été heurté par la Porsche 61 d'Alister Yoong et la JOTA 38 de Ferris Stanley. 

Jonathan Aberdein, passé au volant de la 44 de Michi Hoyer, a évité le chaos et a pris les commandes, tandis que Mutch et Stanley ont regagné les stands avec de gros dégâts. 

Ce n'était pas simple pour autant pour Aberdein, menacé par Jeffrey Rietveld. Le pilote Realteam Hydrogen Redline a finalement pris le leadership en passant à l'intérieur au premier virage, après plusieurs tentatives par l'extérieur à la Curva Alboreto.

 

La course a tourné au désastre pour Marco Saupe dans l'équipe WRT SIMTAG Esports, heurté par l'arrière par Luke Browing de Team Fordzilla alors qu'il était à son box. Les deux autos ont été endommagées. 

Le cauchemar a continué pour le Team WRT SIMTAG Esports, contraint à l'abandon un peu plus tard au niveau de la Curva Grande. 

À 1h40 de l'arrivée, la voiture de tête 70 est passée au stand avant une incroyable lutte à trois pour la deuxième place, à ce moment-là occupée par le Champion ELMS 2021, Yifei Ye. 

Peu après, la directeur de course Eduardo Freitas a rappelé que les drapeaux bleus devaient être respectés alors que certains commençaient à prendre un tour à d'autres. Beitske Visser, pour MAHLE RACING TEAM, était en huitième position la dernière à figurer dans le même tour que les leaders à l'approche du dernier quart de course. 

En ce début de dernière heure, le Porsche de tête en GTE disposait d'un avantage de 30 secondes et l'attention se portait sur le duel derrière elle entre les deux BMW. La BMW Team GB M8 de Sami-Matti Trogen devançait la BMW Team Redline d'Enzo Bonito, qui a raté son freinage au premier virage. 

 

Dans cette dernière heure, Dani Juncadella était aux commandes de la Realteam Hydrogen LMP2 et maintenait un écart de 17 secondes sur ses poursuivants, parmi lesquels Jiri Toman pour GPX Rebellion Williams. La Porsche de tête en GTE s'est arrêtée au stand un tour avant les BMW mais a conservé la tête une fois la quatrième salve d'arrêts terminée. 

À 30 minutes du terme, le dernier arrêt de Toman était encore à venir. S'arrêtant plus tard que le leader, il devait passer moins de temps au stand que Juncadella, et c'est ce qui s'est passé pour réduire l'écart entre les deux hommes. 

Le dernier relais a donc vu un pilote professionnel affronter un expert de l'eSport. De la même manière, en GTE, BMW Team Redline avait opté pour des plus longs relais en course, sortant des stands pour la dernière fois seulement deux secondes derrière la Porsche de Mack Bakkum.

Juncadella, Rietveld et Smidl se sont imposés pour Realteam Hydrogen Redline avec 7,8 secondes d'avance. Toman s'est finalement retrouvé sous la pression de Jernej Simončič, mais le trafic a mis fin au duel. 

 

"Nous avons vraiment connu une course sans problème. C'était la clé", explique le pilote de DTM.

"Jeffrey a fait un premier relais incroyable et Michal a gardé ses pneus, ce qui n'est jamais facile. À la fin, je devais juste finir le travail. Une belle course."

En GTE, la performance a été magistrale pour Porsche, qui a mené de la fin de la première demi-heure jusqu'au drapeau à damier. 

"Mitchell et Martin ont fait un excellent boulot avant que je prenne la voiture, et il s'agissait vraiment de la ramener au bout", confie Mack Bakkum.

"Nous avons été surpris à la fin lorsque BMW Team Redline n'a pas changé les pneus, mais nous savions que, même s'ils ressortaient légèrement devant, nous aurions eu un gros avantage de rythme."

 

LMP2 Virtual Le Mans Series, Manche 1, Monza, Result

  1. #70 Realteam Hydrogen Redline – 147 tours
  2. #22 GPX Rebellion Williams +7.865
  3. #4 Floyd ByKolles-Burst +9.853
  4. #444 Alpha Ind. ByKolles-Burst +27.063
  5. #1 Rebellion GPS Esports +49.913

GTE Virtual Le Mans Series, Manche 1 Monza, Results

  1. #91 Porsche Esports Team – 133 tours
  2. #71 BMW Team Redline +7.530
  3. #88 Proton Competition +1 tour
  4. #55 BMW Team GB +1 tour
  5. #89 BMW Team BS+COMPETITION +1 tour
partages
commentaires
Le Mans Virtual Series est à suivre en direct
Article précédent

Le Mans Virtual Series est à suivre en direct

Article suivant

La deuxième manche Le Mans Virtual Series par Motorsport Games aura lieu le 16 octobre 2021

La deuxième manche Le Mans Virtual Series par Motorsport Games aura lieu le 16 octobre 2021
Charger les commentaires