DTM
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
29 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
2 jours
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
2 jours
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
9 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
65 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
15 jours
Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
C
Macau
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
1 jour

Pourquoi certaines équipes ne visent pas la victoire finale des LMES

partages
commentaires
Pourquoi certaines équipes ne visent pas la victoire finale des LMES
Par :
, Journalist
Traduit par: Michaël Duforest
14 juin 2019 à 10:05

Alors que les vainqueurs se partageront la majeure partie des 100'000$ de prize pool et une place sur le podium des 24H du Mans, certaines équipes engagées dans la super finale des Le Mans Esports Series ne visent pas forcément la victoire.

L'un des éléments spécifiques à la super finale des LMES est le défi proposé aux 12 équipages de trois pilotes. Ces derniers doivent en effet concevoir un "garage virtuel" avec un budget limité. Neuf courses auront lieu dans une période de 24 heures à partir de vendredi matin, avant la véritable édition des 24 Heures du Mans.

Sept catégories de véhicules seront à utiliser, des prototypes modernes aux voitures historiques du Mans, des années 60 comme du Groupe C. Les vainqueurs des huit premières courses gagneront chacun 3000$, et les points accumulés dans ces épreuves détermineront les écarts au départ de la dernière manche, qui offrira 25'000$ au trio victorieux.

Lire aussi :

Certaines équipes ont choisi une stratégie visant le prize money des huit premières courses, plaçant donc plus de budget sur les voitures utilisées à ce moment-là, plutôt que sur les GT modernes, utilisées lors de la dernière joute. Cela leur donne plus de chances de gagner les premières manches.

D'autres équipes, qui visent plutôt une victoire dans la dernière course de la journée, doivent sacrifier une grande partie de leur budget sur leur GT moderne, utilisée donc pour la manche d'une heure et demie.

Tobin Leigh, pilote de l'écurie Keep it Simple Racing, est l'un des pilotes qui emploiera cette stratégie de tout miser sur les premières courses, avec ses équipiers Paul Arevalo et Iori Ohki : "Comme il y a des équipes qui sont plus fortes que nous, nous utilisons les choix de voitures à notre avantage", a expliqué Leigh à Motorsport.com.

"En tant qu'équipe, nous n'avons pas le rythme pur de certaines écuries qui se sont mises en place [comme des équipes wild-card et deux écuries qui se sont qualifiées via les épreuves précédentes]. Nous visons les victoires en course."

La grille pour les courses 2 à 8 sera déterminée par l'inversion de l'ordre du championnat. Leigh croit cependant que ça ne sera pas suffisant pour stopper les équipes ayant clairement l'avantage dans des courses de deux ou trois heures.

"Je ne pense pas que la grille inversée créera beaucoup de soucis. Avec les choix de voitures, le tout est très varié [entre les équipes], l'un de nos choix sera très fort, absolument incroyable. C'est comme ça, je ne pense donc pas que la grille inversée va vraiment affecter les choses car les voitures les plus rapides en fond de peloton seront vraiment beaucoup plus rapides, ça ne sera même pas une course."

L'équipe de Leigh n'est pas la seule équipe employant cette stratégie, mais huit des 12 équipes ont choisi la BMW M8 GTE pour la dernière course. Cette dernière coûte 40 millions d'euros sur le budget de 150 millions alloué à chaque équipe, et la voiture sera également utilisée lors de la sixième course.

Le trio de Leigh a pour sa part choisi la Porsche 911 RSR, qui ne coûte que 22 millions, lui laissant du budget pour viser les courses se déroulant plus tôt, et ainsi tenter de gagner les 3'000$ par course.

C'est un élément stratégique inédit dans un tournoi eSport, mais comme lors des véritables 24 Heures du Mans, la course virtuelle ne se gagnera pas uniquement avec de la vitesse pure !

L'intégralité de la super finale des Le Mans Esports Series sera diffusée en direct sur Motorsport.tv, la chaîne Youtube du WEC, et Twitch. Les festivités débutent à 11h ce vendredi matin !

Article suivant
Suivez en direct la super finale des Le Mans Esports Series !

Article précédent

Suivez en direct la super finale des Le Mans Esports Series !

Article suivant

Test - MotoGP 19, une expérience plus authentique que jamais

Test - MotoGP 19, une expérience plus authentique que jamais
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Jeux vidéo
Événement Super Finale des LMES
Auteur Josh Suttill