WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
42 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
7 jours

Sodi World Series - Du karting compétitif à prix très raisonnable

partages
commentaires
Sodi World Series - Du karting compétitif à prix très raisonnable
Par :
1 juin 2016 à 13:50

On sait que la course automobile coûte cher, peu importe la catégorie. Par contre, les Sodi World Series de karting proposent de disputer des courses à faible coût afin de découvrir ce qu’est réellement ce sport mécanique.

Sodi World Series
Sodi World Series
Sodi World Series
Sodi World Series
Sodi World Series
Sodi World Series
Sodi World Series
Sodi World Series
Sodi World Series

Courir en karting au niveau provincial ou national peut coûter en moyenne 10 000$ par année, et même beaucoup plus, jusqu’à 30 à 50 000$. C’est cher… Beaucoup trop quand on désire essentiellement avoir du plaisir, et se prendre pour un pilote de F1 durant un moment !

La firme française de châssis de karts Sodi a mis sur pied, il y a de cela quelques années, les Sodi World Series (SWS) qui permettent à tous de disputer des courses officielles à bord de karts de location de type RT8 à moteurs Honda GX270 produisant neuf chevaux et capables d’atteindre 75 km/h sur la ligne droite, à un pouce du sol.

Les SWS sont tenus dans des dizaines de pays à travers le monde avec des karts identiques. Les mieux classés de chaque pays sont ensuite invités à participer à une grande finale mondiale. Cool ! Et cette année, SRA Karting offre aussi au champion de sa série une participation gratuite à la dernière manche de la Coupe de Montréal à titre de pilote officiel SRA en catégorie Briggs & Stratton, tout compris ; un prix d’une valeur de plus de 2000$.

Cela fait trois ans que je participe à quelques courses des SWS à SRA Karting, au nord de Montréal. Bien qu’ayant participé à beaucoup de courses de karting au cours des 30 dernières années, je prends toujours beaucoup de plaisir à courir en SWS.

Pourquoi ? Voici mes impressions de cette série.

C’est hyper compétitif. En qualification comme en course, une petite seconde sépare habituellement le plus rapide du plus lent. Car attention : les participants ne sont pas des manchots ! Ce ne sont pas des professionnels, mais des amateurs très, très rapides. La plus petite erreur de pilotage en course se paie cher en positions perdues. Il faut suivre le tempo, collé au pare-choc de votre rival et tenter de lui faire commettre une erreur.

Cette compétitivité est toutefois un arme à deux tranchants : il faut beaucoup travailler pour doubler un rival, ou ne pas se faire doubler, et cela génère parfois un peu trop d’agressivité chez certains, des poussettes et des contacts assez… costauds.

Un poids minimum

C’est par contre une compétition loyale, car les karts des pilotes trop légers, comme moi, sont lestés. Le poids moyen est de 180 livres (82 kg). Si vous ne faites pas ce poids, du lest est ajouté à votre kart. Par contre, si vous dépassez ce poids, vous êtes évidemment pénalisé, car tout poids supplémentaire vous ralenti. Si vous pesez 100 kg, vous serez nécessairement plus lent que les autres qui sont à 82 kg.

Bien qu’il existe de menues différences entre les karts, ils sont de performances assez égales, le fruit d’un travail acharné des employés et des mécaniciens du circuit. Après la première course, les karts sont tirés à nouveau au sort et les participants changent de machines.

Puisque le bump drafting (le fait de pousser celui qui roule devant vous sur les lignes droites, comme en NASCAR), est autorisé, il faut être aidé par des amis. Tout seul, avec personne pour vous pousser, pas vraiment facile de faire un top 5, à moins de circonstances exceptionnelles. On assiste donc à des courses stratégiques où les premiers s’aident les uns les autres à se sauver du reste du peloton et jouent la victoire lors du dernier tour de piste. Le même petit jeu de pousse-pousse est aussi pratiqué durant les qualifications.

Des événements courts

À SRA, 20 courses sont proposées durant la saison, mais seuls vos dix meilleurs résultats seront comptabilisés pour le championnat. Certaines courses sont tenues les mardis soirs tandis que d’autres sont organisées les samedis matins. Le tout est rondement mené en deux heures, ce qui évite d’avoir à passer toute une journée au circuit. Après une séance de qualification chronométrée, deux ou trois finales de 10 tours sont ensuite disputées.

Seule petite ombre au tableau : plusieurs participants prennent part à toutes les courses durant la saison et deviennent des “professionnels” du circuit. Ils connaissent donc tous les trucs, les subtilités et les pièges du tracé. Je crois qu’ils pourraient rouler les yeux fermés ! Heureusement, le changement de karts entre les courses permet d’équilibrer les choses.

En résumé, les Sodi World Series représentent une excellente école de pilotage où on s’améliore constamment et où on apprend beaucoup. Pour un investissement très raisonnable, disons 350$, vous allez disputer cinq événements, soit 10 courses terriblement compétitives. C’est cent fois mieux qu’avec vos amis qui ne seront jamais aussi rapides et expérimentés. Ce sont de véritables courses, beaucoup plus agréables que de jouer au simulateur, car disputées dans des conditions réelles et avec des forces G qui vous donneront mal aux muscles le lendemain ! C’est garanti !

Pour en savoir plus sur les SWS, consultes les sites officiel sdu championnat à :
www.srakarting.com/location/sodi-world-series/ ou www.sodiwseries.com/fr/

 

Article suivant
Retour des Sodi World Series à SRA Karting

Article précédent

Retour des Sodi World Series à SRA Karting

Article suivant

Rubens Barrichello va participer au Championnat du monde de karting

Rubens Barrichello va participer au Championnat du monde de karting
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Kart
Événement Sodi World Series: SRA
Catégorie Mardi
Lieu SRA Karting International
Auteur René Fagnan