24 Heures du Mans : le point à 18h

partages
commentaires
24 Heures du Mans : le point à 18h
Par :
16 juin 2018 à 16:10

Sans surprise, les deux Toyota mènent la danse après trois heures de course lors de ces 24 Heures du Mans.

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez, #8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#92 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre, Laurens Vanthoor
#36 Signatech Alpine Matmut Alpine A470: Nicolas Lapierre, Andre Negrao, Pierre Thiriet
#86 Gulf Racing Porsche 911 RSR: Michael Wainwright, Benjamin Barker, Alex Davison
#22 United Autosports Ligier JSP217 Gibson: Philip Hanson, Filipe Albuquerque, Paul di Resta
#25 Algarve Pro Racing Ligier JSP217 Gibson: Mark Patterson, Ate de Jong, Tacksung Kim
#38 Jackie Chan DC Racing Oreca 07 Gibson: Ho-Ping Tung, Gabriel Aubry, Stéphane Richelmi
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Stefan Mücke, Olivier Pla, Billy Johnson
#6 CEFC TRSM RACING Ginetta G60-LT-P1: Oliver Rowland, Alex Brundle, Oliver Turvey
#91 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Richard Lietz, Gianmaria Bruni, Frédéric Makowiecki
#36 Signatech Alpine Matmut Alpine A470: Nicolas Lapierre, Andre Negrao, Pierre Thiriet
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
Rafael Nadal donne le départ
#92 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre, Laurens Vanthoor, #91 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Richard Lietz, Gianmaria Bruni, Frédéric Makowiecki
Rafael Nadal donne le départ

B.V., Le Mans - En trois heures de course, les Toyota #7 et #8 ont déjà plus d'un tour d'avance sur les autres LMP1. Ces dernières se sont mis des bâtons dans les roues, puisqu'au départ, un contact entre la Rebellion #1 et la Toyota #8 a abîmé l'avant de la voiture de Lotterer, qui a perdu tout son capot au freinage ; celui-ci a percuté la BR1 #10 de l'écurie DragonSpeed, pilotée par Ben Hanley, qui est partie en tête-à-queue et a repris la course au milieu des LMP2. La Rebellion est rentrée au stand au ralenti et s'est retrouvée en fond de peloton après un premier arrêt au stand, derrière les GTE Am. Quant à la Toyota #8, elle a changé de carrosserie arrière par précaution.

Le vétéran Stéphane Sarrazin et le jeune loup Thomas Laurent se sont livré une belle bataille au volant de la BR1 #17 du SMP Racing et de la Rebellion #3 respectivement en début de course, et à 18h, c'est la R13 qui a l'avantage. Suivent l'autre Rebellion, la #1, et la DragonSpeed #10, toutes deux remontées après leur déconvenue du départ. La ByKolles #4, quant à elle, n'est pas parvenue à prendre le départ du tour de formation à temps mais est sur le point de dépasser la LMP2 de tête.

Les Ginetta engagées par Manor ont poursuivi leur semaine marquée par des soucis en tout genre, puisque la #5 a été aperçue au ralenti dès le départ, victime d'une crevaison, tandis que la #6 a connu un problème technique au bout d'une heure – lié à la boîte de vitesses selon Mecachrome, électrique selon le directeur sportif de Manor, Graeme Lowdon.

Enfin, la BR1 #11 engagée par SMP Racing n'a pu faire que 18 tours avant de rentrer au stand à cause d'un problème de capteur au niveau du moteur, qui n'est toujours pas résolu pour l'heure.

Avantage G-Drive en LMP2

En LMP2, c'est un trio de tricolores qui s'est démarqué au départ, avec Nathanaël Berthon (ORECA #31 du team DragonSpeed) devant Paul-Loup Chatin (ORECA #48 de l'équipe Idec Sport) et Loïc Duval (ORECA #28 du TDS Racing), mais Jean-Éric Vergne a réalisé un relais remarquablement compétitif au volant de l'ORECA #26 du G-Drive Racing pour placer celle-ci en tête loin devant la concurrence au moment où il a cédé le volant à Andrea Pizzitola. À noter que l'ORECA #31 a perdu sa roue arrière droite au bout de 75 minutes de course.

En GTE Pro, ce sont les deux Porsche à la livrée historique qui se tirent la bourre depuis le départ, la #91 aux couleurs de Rothmans et la #92 surnommée "Cochon Rose". Cependant, la hiérarchie est très serrée avec les huit voitures de tête en 30 secondes à peine.

Côté GTE Am, l'avantage va à la Porsche #77 du Dempsey-Proton Racing, tandis que la Porsche #86 a provoqué une slow zone d'une demi-heure lorsqu'elle est sortie à Indianapolis, percutant le mur aux mains de Michael Wainwright.

 

 24 Heures du Mans - Le classement à 18h

  # Cat. Équipe Trs Arrêts
1 7 LMP1 Toyota Gazoo Racing 49 4
2 8 LMP1 Toyota Gazoo Racing 49 4
3 3 LMP1 Rebellion Racing 48 4
4 17 LMP1 SMP Racing 48 4
5 1 LMP1 Rebellion Racing 48 5
6 10 LMP1 DragonSpeed 47 5
7 26 LMP2 G-Drive Racing 47 4
8 36 LMP2 Signatech Alpine Matmut 47 4
9 4 LMP1 Bykolles Racing Team 47 4
10 23 LMP2 Panis Barthez Competition 47 4
11 28 LMP2 TDS Racing 47 5
12 39 LMP2 Graff-SO24 46 5
13 34 LMP2 Jackie Chan DC Racing 46 4
14 48 LMP2 Idec Sport 46 5
15 32 LMP2 United Autosports 46 4
16 29 LMP2 Racing Team Nederland 46 4
17 6 LMP1 CEFC TRSM Racing 46 6
18 35 LMP2 SMP Racing 46 5
19 40 LMP2 G-Drive Racing 46 4
20 5 LMP1 CEFC TRSM Racing 45 5
21 38 LMP2 Jackie Chan DC Racing 45 4
22 33 LMP2 Jackie Chan DC Racing 45 4
23 47 LMP2 Cetilar Villorba Corse 45 5
24 22 LMP2 United Autosports 45 4
25 50 LMP2 Larbre Competition 45 4
26 44 LMP2 Eurasia Motorsport 44 5
27 31 LMP2 DragonSpeed 44 5
28 25 LMP2 Algarve Pro Racing 44 4
29 91 GTE Pro Porsche GT Team 43 3
30 92 GTE Pro Porsche GT Team 43 3
31 68 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team USA 43 3
32 93 GTE Pro Porsche GT Team 43 3
33 66 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team UK 43 3
34 82 GTE Pro BMW Team MTEK 43 3
35 69 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team USA 43 3
36 81 GTE Pro BMW Team MTEK 43 3
37 67 GTE Pro Ford Chip Ganassi Team UK 43 3
38 63 GTE Pro Corvette Racing 43 3
39 52 GTE Pro AF Corse 43 3
40 94 GTE Pro Porsche GT Team 43 3
41 71 GTE Pro AF Corse 43 3
42 95 GTE Pro Aston Martin Racing 42 3
43 51 GTE Pro AF Corse 42 3
44 97 GTE Pro Aston Martin Racing 42 3
45 77 GTE Am Dempsey - Proton Racing 42 3
46 84 GTE Am JMW Motorsport 42 3
47 37 LMP2 Jackie Chan DC Racing 42 5
48 88 GTE Am Dempsey - Proton Racing 42 3
49 54 GTE Am Spirit of Race 42 3
50 80 GTE Am Ebimotors 42 3
51 98 GTE Am Aston Martin Racing 42 3
52 56 GTE Am Team Project 1 42 3
53 99 GTE Am Proton Competition 42 3
54 85 GTE Am Keating Motorsports 42 4
55 90 GTE Am TF Sport 42 3
56 61 GTE Am Clearwater Racing 41 3
57 70 GTE Am MR Racing 41 3
58 64 GTE Pro Corvette Racing 40 4
59 86 GTE Am Gulf Racing 38 3
60 11 LMP1 SMP Racing 18 3

 

Article suivant
Quiz - Reconnaîtrez-vous les voitures des 24H du Mans ?

Article précédent

Quiz - Reconnaîtrez-vous les voitures des 24H du Mans ?

Article suivant

La ByKolles détruite dans un accident

La ByKolles détruite dans un accident
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24H du Mans
Catégorie Course
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu