Au Mans, resurfaçage partiel dans les Hunaudières

Avant l'arrivée de l'hiver, le Circuit de la Sarthe réalise des travaux de resurfaçage sur une partie de la ligne droite des Hunaudières.

Au Mans, resurfaçage partiel dans les Hunaudières

Utilisé seulement une à deux fois par an dans sa configuration la plus longue, le Circuit des 24 Heures du Mans fait néanmoins l'objet d'une attention toute particulière. Long de 13,626 km et empruntant en partie des routes ouvertes le reste du temps à la circulation, il est régulièrement le théâtre de travaux de rénovation ou d'amélioration entre chaque édition. Deux mois après l'épreuve 2021, qui a exceptionnellement eu lieu en août en raison de la crise sanitaire, c'est une partie de la célèbre ligne droite des Hunaudières qui est cette semaine fermée aux usagers afin d'être resurfacée.

Entamés lundi, les travaux vont durer jusqu'au 29 octobre et permettre de refaire la couche de roulement sur une zone d'un peu plus d'un kilomètre, s'étendant du rond-point de la salle Antares – situé bien après le virage du Tetre-Rouge – à la première chicane des Hunaudières, elle aussi concernée par le resurfaçage. Entrepris par le Syndicat mixte des 24 Heures du Mans, le chantier vise à "obtenir un résultat conforme aux exigences de la course automobile et d'une utilisation spécifique aux voitures des 24 Heures du Mans".

En effet, même si la route départementale 338 est ouverte à la circulation toute l'année, les exigences concernant l'enrobé sont les mêmes que pour un tracé permanent. L'enrobé utilisé est donc haut de gamme et similaire à celui du Circuit Bugatti, possédant des caractéristiques mécaniques très élevées, des granulats de haute qualité et un bitume mis au point spécifiquement pour la compétition.

Au total, sur ce secteur, 18 000 m² de l'enrobé actuel vont être rabotés puis recyclés, tandis que 1700 tonnes seront utilisées pour réaliser la nouvelle couche de roulement. Les travaux incluent la réfection complète des boucles de chronométrage situées dans cette zone, au nombre de quatre, pour un coût total de 245 000€ H.T.

La décision a été prise de resurfacer cette partie de la ligne droite des Hunaudières car l'enrobé y était dégradé et que des signes de fatigue avaient été repérés. La dernière rénovation de ce type à cet endroit datait d'il y a dix ans.

Lire aussi :

partages
commentaires
Le Mans 66 : ce qui est vrai, ce qui est faux
Article précédent

Le Mans 66 : ce qui est vrai, ce qui est faux

Article suivant

La Porsche LMDh prendra la piste cette année

La Porsche LMDh prendra la piste cette année
Charger les commentaires