A quoi sert la Journée Test des 24 Heures du Mans?

partages
commentaires
A quoi sert la Journée Test des 24 Heures du Mans?
Par : Basile Davoine
29 mai 2015 à 14:04

 #17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro Hybrid : Lucas Di Grassi,Loïc Duval, Oliver Jarvis
#7 Toyota Racing Toyota TS 040 - Hybrid: Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin, Kazuki Nakajima
Ambiance au Tertre-Rouge
#88 Proton Competition Porsche 911 RSR (991): Christian Ried, Klaus Bachler, Khaled Al Qubaisi
#48 Murphy Prototypes Oreca 03 - Nissan: Nathanael Berthon, Rodolfo Gonzalez, Karun Chandhok

Ce dimanche aura lieu la Journée Test des 24 Heures du Mans 2015. Ce rendez-vous, institué sous sa forme actuelle depuis quelques années, fait partie intégrante de la préparation à l'épreuve. Par le passé, on parlait d'essais préliminaires, parfois organisés plus tôt encore dans l'année.

Dans l'ère moderne, la Journée Test donne véritablement le coup d'envoi de la quinzaine mancelle, rythmée par trois week-ends importants : essais, pesage, et course. Le choix d'une date plus proche de la course permet ainsi aux équipes de s'installer durablement sur le circuit et d'économiser les coûts en évitant un démontage/remontage entre les essais et la semaine des 24 Heures du Mans.

De manière plus concrète, la Journée Test permet aux concurrents invités aux 24 Heures du Mans de pouvoir se tester une première fois sur le tracé de la Sarthe. Long de 13,629 km, le circuit reste temporaire puisqu'il emprunte en majeure partie des axes habituellement ouverts à la circulation. L'occasion est donc suffisamment rare de pouvoir y rouler en compétition.

Passage obligatoire pour les débutants

La Journée Test revêt un caractère obligatoire uniquement pour les débutants au Mans, aussi bien pour les voitures que pour les pilotes. Ainsi, toute voiture n'ayant jamais participé à l'épreuve doit y être alignée dans au moins un exemplaire. Par exemple, Nissan doit présenter au moins un de ses trois protos GT-R LM Nismo pour valider sa participation à l'épreuve.

Pour les pilotes, les novices ou absents de l'épreuve depuis plus de cinq ans sont tenus d'effectuer au moins 10 tours lors de la Journée Test afin de se qualifier pour les 24 Heures. C'est notamment le cas de Nico Hülkenberg, qui a par ailleurs dû suivre un test imposé sur simulateur il y a quelques semaines. Les temps au tour sont également scrutés par les commissaires et un pilote jugé trop lent peut se voir refuser sa qualification.

Au-delà des 56 concurrents qui participeront aux 24 Heures du Mans 2015, cette journée étend sa liste d'invitations à un total de 64 voitures, permettant à des équipes de venir découvrir la piste avec plusieurs voitures. A noter cette année la présence de deux prototypes LMP3, nouvelle catégorie continentale de l'Endurance, présents uniquement pour la Journée Test. 

Les séances de roulage se dérouleront de 9 heures à 13 heures et de 14 heures à 18 heures

Prochain article 24 heures du Mans

Next article

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement Essais des 24 Heures du Mans
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Basile Davoine
Type d'article Preview