DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
24 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
3 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
59 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
9 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
24 jours

Alpine au Mans : "Nous savons où nous en sommes"

partages
commentaires
Alpine au Mans : "Nous savons où nous en sommes"
Par :
6 juin 2016 à 12:20

Les deux A460 ont pris leurs marques sur le circuit des 24 Heures du Mans à l'occasion de la Journée Test. L'objectif de jouer les premières places semble pour le moment bel et bien accessible.

#36 Signatech Alpine A460
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#49 Michael Shank Racing Ligier JS P2 Honda: John Pew, Oswaldo Negri, Laurens Vanthoor, #36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
Un mécanicien Signatech Alpine
#36 Signatech Alpine A460

B.D., Le Mans - La journée a été studieuse pour Alpine au Mans dimanche, avec un gros travail fourni sur les deux A460 alignées par le constructeur français en LMP2. Avec un chrono de 3’37"397, Nicolas Lapierre a longtemps permis à l’équipage n°36 d’occuper la tête de sa catégorie, avant que Tristan Gommendy et Eurasia ne le délogent de cette première position en milieu d’après-midi. 

Comme prévu, Alpine a mené le programme voulu sur ses deux prototypes, permettant notamment à ses pilotes débutant au Mans de bénéficier du temps de piste nécessaire afin de s’habituer au tracé et de boucler les dix tours réglementaires. 

Simulation de qualifications avortée

Le chrono aurait pu s’affoler davantage puisque la dernière heure devait être consacrée à des simulations de qualifications, mais les deux interruptions et l’arrêt prématuré de la séance par drapeau rouge n’ont pas permis de mener cette mission à bien. 

"C’était une journée importante, qui nous a permis d’appréhender l’espace dans lequel nous allons travailler pendant les deux prochaines semaines", explique Philippe Sinault, team principal de Signatech Alpine. "Sur la piste, nous ne cherchions pas spécialement la performance pure, mais elle est venue assez naturellement. Notre tour le plus rapide est particulièrement satisfaisant, car il a été réalisé avec beaucoup d’essence et sur le premier train de pneus neufs de Nicolas." 

"En fin de journée, nous avons été coupés dans notre élan avec le drapeau rouge, car nos deux voitures s’apprêtaient à s’élancer pour des séries de tours rapides. En associant les données récoltées sur les deux voitures, nous savons où nous en sommes et nous pouvons être confiants quant à notre capacité à jouer dans le peloton de tête avec les deux voitures."

Journée cruciale pour les Rookies

Au sein de l’équipage n°36, Nicolas Lapierre a endossé son rôle de leader pour cette journée cruciale, d’autant plus pour ses coéquipiers Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes, tous les deux débutants au Mans. 

"Notre principal objectif du jour était de permettre à Stéphane et à Gustavo de boucler un maximum de kilomètres", souligne Lapierre. "Tout s’est bien passé, la voiture semble performante et nous avons pu tester les différents pneus et différentes variations de réglages. Mais il faut garder à l’esprit que les conditions de piste étaient particulières en raison des récentes intempéries." 

"Nous avons beaucoup de données à analyser avant la semaine des 24 Heures. Entre les réunions avec l’équipe technique et le déverminage avec le moteur que nous utiliserons pour la course, le temps va vite passer mais je vais tout de même couper quelques jours pour me reposer."

L’Apline n°35 a pris la neuvième place de la catégorie LMP2, avec un chrono de 3’39"298 réalisé par Nelson Panciatici

"Sur le plan technique, nous nous sommes concentrés sur de longs relais pour tester l’endurance et la performance des pneumatiques Dunlop", précise le pilote français, qui fait équipe avec David Cheng et Ho-Pin Tung. "Comme les conditions météo sont restées constantes tout au long de la journée, nous avons pu travailler sereinement."

Article suivant
Un bon chrono et des "chirurgiens" au travail chez Audi

Article précédent

Un bon chrono et des "chirurgiens" au travail chez Audi

Article suivant

Encore du travail pour Toyota, malgré de nets progrès au Mans

Encore du travail pour Toyota, malgré de nets progrès au Mans
Charger les commentaires