Alpine satisfait de son cinquième temps en LMP2
Par : Emmanuel Rolland
12 juin 2015 à 15:27

#36 Signatech Alpine A450b: Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici, Vincent Capillaire
#36 Signatech Alpine A450b: Paul-Loup Chatin
Philippe Sinault
#36 Signatech Alpine A450b: Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici, Vincent Capillaire
#36 Signatech Alpine A450b: Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici, Vincent Capillaire

En signant son meilleur chrono lors de la troisième et dernière séance qualificative, l’équipe Signatech-Alpine a décroché le 5e meilleur chrono de la catégorie LMP2. Une bonne performance en vue du double tour d’horloge pour les hommes de Philippe Sinault.

Voir aussi - Le Mans - La grille de départ en images

C’est Pau-Loup Chatin qui s’est chargé de signer le meilleur chrono des qualifications pour l’Alpine A450b, le jeune Français effectuant son meilleur tour jeudi soir en 3’39’’699, se positionnant juste derrière la Gibson-Nissan du Jota Sport, et devant l’Oreca-Nissan d’une autre écurie française, Thiriet by TDS Racing.

De bon augure en vue de la course pour l’équipage Paul-Loup Chatin, Nelson Pancitatici et Vincent Capillaire.

Cette cinquième position nous place dans une tendance positive.

Philippe Sinault.

"Je me suis senti très bien dans l’Alpine A450b", commentait Chatin à sa descente de voiture. "Elle est équilibrée et performante. Le résultat est positif et je suis plutôt satisfait de ma performance. La concurrence a largement progressé et nous aussi !"

"Nous avons bien géré cette seconde journée d’essais qualificatifs. En profitant des conditions, il a été possible de travailler sur l’endurance des pneumatiques avec des résultats très satisfaisants", déclarait de son côté Philippe Sinault, le Team Manager Signatech-Alpine. "Nelson et Paul-Loup ont montré qu’ils étaient très rapides. Vincent a été gêné par les drapeaux rouges et les slow zones, mais son expérience devrait lui permettre d’être vite dans le rythme de la course. Cette cinquième position nous place dans une tendance positive. L’homogénéité de notre équipage sera un réel atout pour les 24 Heures". 

 

Prochain article 24 heures du Mans
Qualifications difficiles pour Porsche en GTE

Previous article

Qualifications difficiles pour Porsche en GTE

Next article

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote