Alpine a reçu le trophée des vainqueurs des 24H du Mans

partages
commentaires
Alpine a reçu le trophée des vainqueurs des 24H du Mans
Par : Basile Davoine
12 oct. 2018 à 13:47

Suite à la disqualification du G-Drive Racing, l'équipe française a récupéré le trophée des vainqueurs.

#36 Signatech Alpine Matmut Alpine A470: Nicolas Lapierre, Andre Negrao, Pierre Thiriet
Podium LMP2 : deuxième place Nicolas Lapierre, Andre Negrao, Pierre Thiriet, Signatech Alpine
#36 Signatech Alpine Matmut Alpine A470: Nicolas Lapierre, André Negrão, Pierre Thiriet
Nicolas Lapierre, Signatech Alpine
#36 Signatech Alpine Matmut Alpine A470: Nicolas Lapierre, André Negrão, Pierre Thiriet
#36 Signatech Alpine Matmut Alpine A470: Nicolas Lapierre, Andre Negrao, Pierre Thiriet
#36 Signatech Alpine Matmut Alpine A470: Nicolas Lapierre, Andre Negrao, Pierre Thiriet
Le volant de l'Alpine

En marge des 6 Heures de Fuji, quatrième manche du FIA WEC, l'équipe Alpine et ses pilotes a eu le droit à une petite cérémonie inhabituelle dans la voie des stands du tracé japonais. Dix jours après avoir été déclarés officiellement et définitivement vainqueurs de la 86e édition des 24 Heures du Mans dans la catégorie LMP2, les hommes en bleu ont reçu leur trophée. 

Le classement de l'épreuve mancelle n'a été entériné que la semaine dernière, confirmant la disqualification de G-Drive Racing et TDS Racing, qui avaient fait appel de la décision. Ce vendredi, le président de l'ACO, Pierre Fillon, a donc remis ce trophée au directeur de l'équipe française, Philippe Sinault, ainsi qu'aux trois pilotes de l'équipage : Nicolas Lapierre, Pierre Thiriet et André Negrão. Étaient également présents Régis Fricotté, directeur commercial d'Alpine, et David Vincent, chef mécanicien de l'équipe. 

Avec deux victoires et quatre podiums LMP2 en cinq ans, Alpine est également la seule équipe présente dans le top cinq du classement général des 24 Heures du Mans depuis 2016.

Lire aussi :

G-Drive Racing et TDS Racing ont été disqualifiés des 24 Heures du Mans pour ce que les commissaires ont estimé être une modification illégale du système de ravitaillement. TDS, qui gère les deux autos, a pris note de la décision définitive de la FIA dans la semaine, tout en se disant "surpris"

"Nous sommes sincèrement surpris par cette décision", a fait savoir le directeur technique Jacques Morello. "En effet, les commissaires ont pu librement inspecter ces éléments conformément au règlement et préalablement à la course sans pour autant formuler la moindre réserve."

"La Cour a indiqué qu’il n’existait aucun critère applicable aux raccords autre que le diamètre intérieur maximal fixé à 38 mm. À noter qu’une clarification relative au ravitaillement en carburant a été faite dans les semaines qui ont suivi l’épreuve des 24 Heures du Mans à la demande d’une équipe, soit avant la manche ELMS du Red Bull Ring. Nous sommes déçus, pour autant nous prenons bonne note de la décision finale."

Classement final 24 Heures du Mans - LMP2

P. # Équipe Trs
1 36 France Signatech Alpine Matmut 367 tours
2 39 France Graff-SO24 + 1 tour
3 32 United States United Autosports + 2 tours
4 37 China Jackie Chan DC Racing + 6 tours
5 31 United States DragonSpeed + 7 tours
6 38 China Jackie Chan DC Racing + 11 tours
7 29 Netherlands Racing Team Nederland + 11 tours
8 33 China Jackie Chan DC Racing + 12 tours
9 23 France Panis-Barthez Compétition + 15 tours
10 35 Russian Federation SMP Racing + 22 tours

 

Prochain article 24 heures du Mans
Toyota discute avec Alonso pour prolonger l'aventure

Article précédent

Toyota discute avec Alonso pour prolonger l'aventure

Article suivant

Rétro - Quand Jaguar était Champion du monde à Fuji

Rétro - Quand Jaguar était Champion du monde à Fuji
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Événement 24H du Mans
Lieu Fuji International Speedway
Pilotes Nicolas Lapierre , André Negrao , Pierre Thiriet
Équipes Signatech
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités