Anthony Davidson - "C'était ma faute"

Anthony Davidson est revenu sur l'accrochage dans lequel il fut impliqué avec une voiture GT en début de course, un incident qui endommageait l'avant de la Toyota, occasionnant également des problèmes de tenue de route. Plus tard, le prototype japonais sortait de la route et heurtait le mur, ce qui causait une rupture de la suspension arrière gauche.

"Je dois reconnaître que c'est de ma faute", reconnaissait le pilote anglais. "J'ai touché une Ferrari en arrivant aux virages Porsche en essayant de garder ma vitesse. C'était carrosserie contre carrosserie. Une petite erreur de jugement dans le timing a fait que j'ai endommagé mon museau avant, ce qui a détérioré l'équilibre de la voiture".

"J'aurais dû m'arrêter aux stands, mais j'ai continuer à pousser pour gagner du temps, et j'ai pu au moins aller jusqu'au bout de mon relais", poursuit Davidson. "J'ai été victime d'un sous virage au virage n°6. Je suis très ennuyé. Merci à l'équipe d'avoir réparé rapidement la voiture pour nous permettre de reprendre la piste".

A la tombée de la nuit, la Toyota n°1 évoluait en 8e position, à six tours des leaders.

A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Événement 24 heures du Mans
Circuit Le Mans
Pilotes Anthony Davidson
Type d'article Actualités
Tags davidson, toyota