Après Le Mans, quelles conséquences au classement du WEC ?

Épreuve à part, les 24 Heures du Mans rapportent le double de points par rapport à une course de 6 Heures au championnat WEC. Après l'adrénaline montée en flèche ce week-end, voici les conséquences chiffrées au championnat.

Après Le Mans, quelles conséquences au classement du WEC ?

Déjà en tête du championnat pilotes avant Le Mans, l'équipage de la Porsche n°2 formé par Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb fait carton plein avec les 50 points de la victoire et celui de la pole position. Les trois hommes affichent ainsi 39 longueurs d'avance sur le trio de l'Audi n°8 (Di Grassi-Duval-Jarvis) et 40 sur celui de la Toyota n°6 (Conway-Kobayashi-Sarrazin). 

Du côté du championnat des constructeurs, Porsche fait également une très bonne affaire tandis qu'Audi limite la casse. Pour Toyota, le coup est rude car en plus d'avoir laissé échapper la victoire dans le dernier tour de la course, la marque japonaise a perdu les points doublés qu'aurait pu marquer l'équipage de la n°5. 

Il reste désormais six manches à disputer, dont une dernière en Europe avec les 6 Heures du Nürburgring à la fin du mois de juillet. Il est donc encore trop tôt pour parler d'un véritable ballotage favorable pour Porsche et son premier équipage. En revanche, les Champions du monde en titre que sont Timo Bernhard, Brendon Hartley et Mark Webber ont déjà quasiment perdu toute chance de défendre leur couronne. 

Championnat du monde d'Endurance des pilotes

  Pilotes Total
1  LIEB M. 25 18 51 - - - - - - 94
   JANI N. 25 18 51 - - - - - - 94
   DUMAS R. 25 18 51 - - - - - - 94
2  DUVAL L. * 25 30 - - - - - - 55
   DI GRASSI L. * 25 30 - - - - - - 55
   JARVIS O. * 25 30 - - - - - - 55
3  KOBAYASHI K. 18 * 36 - - - - - - 54
   CONWAY M. 18 * 36 - - - - - - 54
   SARRAZIN S. 18 * 36 - - - - - - 54
4  LOTTERER A. 1 10 24 - - - - - - 35
   TRÉLUYER B. 1 10 24 - - - - - - 35
   FÄSSLER M. 1 10 24 - - - - - - 35
5  IMPERATORI A. 15 15 * - - - - - - 30
   KRAIHAMER D. 15 15 * - - - - - - 30
   TUSCHER M. 15 15 * - - - - - - 30
6  MENEZES G. 4 6 20 - - - - - - 30
   LAPIERRE N. 4 6 20 - - - - - - 30
   RICHELMI S. 4 6 20 - - - - - - 30
7  PIQUET JR N. 12 12 1 - - - - - - 25
   HEIDFELD N. 12 12 1 - - - - - - 25
   PROST N. 12 12 1 - - - - - - 25
8  RAST R. 6 0,5 16 - - - - - - 22,5
   RUSINOV R. 6 0,5 16 - - - - - - 22,5
9  STEVENS W. * 0,5 16 - - - - - - 16,5
10  DERANI L. 8 4 1 - - - - - - 13
   DALZIEL R. 8 4 1 - - - - - - 13
11  LADYGIN K. 0,5 0,5 12 - - - - - - 13
   SHAITAR V. 0,5 0,5 12 - - - - - - 13
   PETROV V. 0,5 0,5 12 - - - - - - 13
12  SENNA B. 10 1 1 - - - - - - 12
   ALBUQUERQUE F. 10 1 1 - - - - - - 12
   GONZALEZ R. 10 1 1 - - - - - - 12
13  CUMMING C. 8 4 / - - - - - - 12
14  WATTS D. 2 * 8 - - - - - - 10
   KANE J. 2 * 8 - - - - - - 10
   LEVENTIS N. 2 * 8 - - - - - - 10
15  ROSSITER J. 0,5 8 / - - - - - - 8,5
   WEBB O. 0,5 8 * - - - - - - 8,5
   TRUMMER S. 0,5 8 * - - - - - - 8,5
16  BERTHON N. 6 0,5 / - - - - - - 6,5
17  MEDIANI M. 0,5 * 4 - - - - - - 4,5
   MINASSIAN N. 0,5 * 4 - - - - - - 4,5
18  ALESHIN M. / / 4 - - - - - - 4
19  HARTLEY B. * 1,5 2 - - - - - - 3,5
   WEBBER M. * 1,5 2 - - - - - - 3,5
   BERNHARD T. * 1,5 2 - - - - - - 3,5
20  RAO M. 1 2 * - - - - - - 3
   BRADLEY R. 1 2 / - - - - - - 3
   MERHI R. 1 2 * - - - - - - 3
21  BROWN E. 0,5 0,5 1 - - - - - - 2
   VAN OVERBEEK J. 0,5 0,5 1 - - - - - - 2
   SHARP S. 0,5 0,5 1 - - - - - - 2
22  CUMMING C. / / 1 - - - - - - 1
23  DAVIDSON A. 0,5 0,5 * - - - - - - 1
   NAKAJIMA K. 0,5 0,5 * - - - - - - 1
   BUEMI S. 0,5 0,5 * - - - - - - 1
24  CHENG D. 0,5 * * - - - - - - 0,5
   TUNG H. 0,5 * * - - - - - - 0,5
   PANCIATICI N. 0,5 * * - - - - - - 0,5
25  GRAVES T. * 0,5 * - - - - - - 0,5
26  JAKES J. * 0,5 / - - - - - - 0,5
27  VAN DER GARDE G. / 0,5 * - - - - - - 0,5
   DENNIS J. / 0,5 * - - - - - - 0,5
   DOLAN S. / 0,5 * - - - - - - 0,5
28  MARKOZOV D. / * / - - - - - - 0
29  KAFFER P. / / * - - - - - - 0

"/" signifie : non présent sur la course

Championnat du monde d'Endurance des constructeurs

                      Total
1  Porsche 25 31 71 - - - - - - 127
2  Audi 1 40 54 - - - - - - 95
3  Toyota 33 10 36 - - - - - - 79
partages
commentaires
Pourquoi Le Mans 2016 restera le chef-d’œuvre inachevé de Toyota
Article précédent

Pourquoi Le Mans 2016 restera le chef-d’œuvre inachevé de Toyota

Article suivant

Les chiffres clés de la victoire de Porsche au Mans

Les chiffres clés de la victoire de Porsche au Mans
Charger les commentaires