Aston Martin s'attend à un ajustement de la BoP

Aston Martin se montre confiant quant à un ajustement réglementaire qui ira en sa faveur pour les 24 Heures du Mans, alors que la nouvelle Vantage GTE a affiché un déficit de cinq secondes par rapport aux meilleurs le week-end dernier.

Aston Martin s'attend à un ajustement de la BoP
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Alex Lynn, Maxime Martin, Jonathan Adams
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Alex Lynn, Maxime Martin, Jonathan Adams
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim, Darren Turner
#67 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Andy Priaulx, Harry Tincknell
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Alex Lynn, Maxime Martin, Jonathan Adams
#93 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Patrick Pilet, Nick Tandy, Earl Bamber, Dirk Werner
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Alex Lynn, Maxime Martin, Jonathan Adams

Le constructeur britannique estime que la Journée Test des 24 Heures du Mans a fourni la preuve irréfutable que la deuxième génération de la Vantage GTE avait besoin d'un coup de pouce au niveau de la Balance de Performance du GTE Pro.

Selon lui, les vitesses de pointe enregistrées au Mans ainsi que lors de la manche d'ouverture du WEC à Spa le mois dernier démontrent que la nouvelle voiture doit bénéficier d'une révision de la BoP pour aller plus vite en ligne droite.

"L'Automobile Club de l'Ouest et la FIA [qui écrivent les règles] savent que nous manquons de vitesse de pointe, car c'était pareil à Spa", explique à Motorsport.com John Gaw, directeur général d'Aston Martin Racing. "Ils voulaient clairement revoir les choses avec la voiture en configuration Le Mans, donc nous sommes confiants pour qu'il y ait un changement à temps pour la course."

Les législateurs se réservent le droit de modifier la BoP pour Le Mans avant et pendant le week-end de course, sachant qu'elle ne s'établit pas avec le système automatique introduit l'année dernière pour les courses de six heures en WEC.

Lors de la Journée Test, la nouvelle Aston était 15 km/h plus lente en vitesse de pointe que la plus rapide des autos du GTE Pro, la Ford GT. Ce chiffre est trompeur car la Ford, qui était 5 km/h plus rapide que son rival le plus proche, a atteint ces vitesses de pointe dans la matinée, alors qu'elle roulait avec un appui aérodynamique ultra diminué.

Selon John Gaw, les chronos réalisés par la nouvelle Aston Martin dans le secteur des virages Porsche prouve qu'elle est compétitive ailleurs que sur un tour complet du circuit manceau. Alex Lynn a signé le cinquième temps de la catégorie dans les virages Porsche.

Le meilleur temps au tour d'une Aston a été réalisé par Lynn en 3'57"488, chrono qu'il faut mettre en comparaison avec celui du pilote Porsche Patrick Pilet, qui a été le plus rapide du GTE Pro en 3'52"551.

Porsche, qui a réalisé les deux meilleurs temps de la Journée Test, a exprimé sa confiance quant au fait que les organisateurs ne soient pas dupés par un constructeur qui tenterait de masquer son niveau de performance avant la course afin d'obtenir une BoP favorable.

Directeur du programme GT de Porsche, Pascal Zurlinden a expliqué que toutes les voitures étaient déjà bien connues, à l'exception de l'Aston Martin.

"Notre voiture et la Ford sont bien connues, et la Ferrari [488 GTE Evo] également, car ce n'est vraiment qu'une évolution aérodynamique", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "La BMW est nouvelle, mais elle a déjà fait quatre courses en IMSA SportsCar Championship, donc il y a beaucoup de données disponibles. Il n'y a aucune raison pour nous d'être inquiets."

partages
commentaires
Les livrées mythiques qui ont inspiré Porsche au Mans
Article précédent

Les livrées mythiques qui ont inspiré Porsche au Mans

Article suivant

Toyota : Travailler avec Alonso est "incroyablement facile"

Toyota : Travailler avec Alonso est "incroyablement facile"
Charger les commentaires