24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

La future catégorie Hydrogène des 24H du Mans se précise

L'Automobile Club de l'Ouest poursuit son travail sur l'introduction d'une classe dédiée aux prototypes hydrogènes, le président Pierre Fillon annonçant que les constructeurs souhaitant s'y engager disposeront de plusieurs options.

Total Mission H24

Alors que sera fêté le mois prochain le centenaire des 24 Heures du Mans, les organisateurs de l'emblématique épreuve d'Endurance ont leur regard tourné vers l'avenir. En effet, depuis 2018, le programme MissionH24 mené en collaboration avec GreenGT permet à l'Automobile Club de l'Ouest de se pencher sur la question de l'hydrogène dans la Sarthe, avec l'objectif final d'établir une catégorie dédiée à cette technologie.

En début d'année, il a été confirmé que l'introduction de cette catégorie serait reportée à 2026, conséquence de l'impact du COVID-19 sur le développement et du besoin de faire de l'Hydrogène une catégorie aussi compétitive que l'Hypercar.

Et une étape significative vient d'être franchie, puisque l'ACO a officiellement confirmé que les constructeurs intéressés par la catégorie Hydrogène pourraient faire un choix entre deux technologies pour leurs prototypes : la pile à combustible et le moteur à combustion hydrogène.

"Depuis 2018, l'écosystème hydrogène a énormément évolué", a commenté Pierre Fillon, président de l'ACO. "Nous apprenons en 'marchant', en 'roulant'. Nous découvrons. Voilà l'objectif de notre MissionH24, annoncé ainsi clairement il y a cinq ans. La pile à combustible a été retenue initialement pour son potentiel, et est toujours d'actualité."

"Aujourd'hui, le moteur hydrogène se présente aussi comme une possibilité pour les constructeurs. Le règlement des 24 Heures du Mans a toujours prôné la liberté et la variété. À ce titre, nous annonçons donc officiellement que les deux technologies, pile à combustible et moteur à combustion hydrogène, seront acceptées et autorisées pour les constructeurs souhaitant s'engager aux 24 Heures du Mans en catégorie Hydrogène. Je tiens ici à souligner le formidable travail mené en collaboration par MissionH24, les équipes de l'ACO et de la FIA. Nous sommes tous conscients des enjeux pour le futur du sport automobile."

Notons également qu'en marge des 24 Heures du Mans 2023, qui auront lieu du 10 au 11 juin, Ligier présentera la JS2 RH2, une version de la GT équipée d'un moteur V6 traditionnel et de trois réservoirs à hydrogène. Bosch fournit le groupe moteur-générateur, l'onduleur et l'unité de contrôle du véhicule pour le système hybride LMDh, et les premiers tours de roue sont attendus pour l'été.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Jacques Villeneuve ne sera pas au départ des 24H du Mans
Article suivant Avant-première 24H du Mans : un palmarès à l'échelle 1, du jamais-vu !

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse