Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

La chauffe des pneus finalement autorisée aux 24H du Mans

La FIA et l'ACO ont accepté de lever exceptionnellement l'interdiction de préchauffer les pneumatiques pour la prochaine édition des 24 Heures du Mans.

#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963: Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor

Porsche

C'est une décision qu'attendaient bon nombre de concurrents de la catégorie Hypercar. Annoncée ce jeudi soir par la FIA et l'Automobile Club de l'Ouest, organisateur des 24 Heures du Mans, elle devrait ramener de la sérénité après une épreuve des 6 Heures de Spa-Francorchamps qui avait nourri les crispations.

Le mois prochain dans la Sarthe, les équipes seront finalement autorisées à préchauffer leurs pneus, pratique qui avait d'abord été interdite avant le début de la saison 2023 du WEC. Plusieurs accidents avec des pneus froids sont survenus à Spa et les pilotes ont été nombreux à attirer l'attention des instances sur la question. Malgré ce qui s'apparentait d'abord à un refus de la FIA, le législateur fait donc marche arrière à la lumière des dernières analyses.

"La FIA et l’ACO ont procédé à un examen approfondi des données d’utilisation des pneumatiques en collaboration avec Michelin et Goodyear, fournisseurs exclusifs du Championnat du monde d’Endurance FIA (WEC). En conséquence, les instances dirigeantes ont décidé, pour l’édition à venir des 24 Heures du Mans, d’autoriser le préchauffage des pneumatiques", confirme un communiqué.

Ce pas en arrière demeure temporaire car cette levée de l'interdiction ne concerne que l'épreuve mancelle. "Elle assure aux pilotes de tous niveaux d’expérience la possibilité de courir dans un environnement le plus sécurisé possible, quelles que soient les conditions de piste ou de température", justifient les organisateurs. "Par ailleurs, les manufacturiers de pneumatiques, équipes et pilotes disposeront d’un gain de temps appréciable pour développer une meilleure compréhension de la manière de porter des pneus froids à température."

L'autorisation de chauffer les pneus s'appliquera aux trois catégories (Hypercar, LMP2 et LMGTE Am) afin de "garantir une équité sportive, et par souci de cohérence". Il est précisé que les armoires chauffantes, initialement bannies pour des raisons environnementales, utiliseront un carburant 100% durable fourni par TotalEnergies. 

Le choix du législateur va réduire les tensions à court terme mais ne met pas de côté la volonté réaffirmée d'aboutir à une interdiction définitive de la pratique. Il est d'ailleurs rappelé que "la suppression de ce préchauffage a été instaurée dans le cadre d’une stratégie à long terme du FIA WEC en matière de pneumatiques, et préparée ces deux dernières années en consultation avec les manufacturiers".

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Mercedes "très optimiste" pour un retour aux 24H du Mans en GT
Article suivant Cadillac veut doubler sa présence en WEC en 2024

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse