Le Circuit des 24 Heures du Mans perd trois mètres

Les travaux de réaménagement des virages Porsche se poursuivent sur le Circuit des 24 Heures du Mans, où la deuxième phase s'achève.

En vue de l'édition 2018, les organisateurs de l'épreuve mancelle ont choisi de porter leur attention sur la sécurisation de cet enchaînement rapide de courbes, avec l'installation d'une zone de dégagement au niveau du dernier virage de la série.

Dévoiement, déboisement et terrassement ont eu lieu depuis le début de l'automne, ce qui a permis de créer ensuite la zone de dégagement ainsi que le talus recouvert de pelouse qui la précède. La mise en place des 370 mètres de grillage aux normes FIA et des 350 mètres de glissières de sécurité a été réalisée, ainsi que la pose du bitume, représentant 590 tonnes d'enrobés selon le site officiel de l'Automobile Club de l'Ouest.

Avec ces travaux, les bandes de rive qui délimitent la piste ont été replacées, ce qui engendre une modification de la distance totale du tracé. Celle-ci change donc pour la première fois depuis 2007, le tracé mesurant désormais 13,626 kilomètres contre 13,629 auparavant.

La troisième et dernière phase de ce réaménagement ne débutera qu'au printemps prochain. Elle consistera notamment en la pose d'un enduit spécial, capable de ralentir les voitures qui sortiraient trop large à cet endroit, ainsi que le déplacement des barrières TecPro et les diverses finitions au niveau de la signalisation.

Les virages Porsche se situent sur la partie non permanente du Circuit des 24 Heures du Mans. Cette portion n'est utilisée que pour l'épreuve et ne sera donc pas ouverte à des concurrents avant la Journée Test l'année prochaine.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans , WEC
Événement Travaux sur le Circuit des 24 Heures du Mans
Sous-évènement Travaux aux virages Porsche
Circuit Le Mans
Type d'article Actualités
Tags aco, travaux