Daniel Abt dans le grand bain du Mans

partages
Daniel Abt dans le grand bain du Mans
Par : Benjamin Vinel
10 juin 2015 à 15:50

#13 Rebellion Racing Rebellion R-One: Dominik Kraihamer, Daniel Abt, Alexandre Imperatori
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One: Daniel Abt
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One: Dominik Kraihamer, Daniel Abt, Alexandre Imperatori
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One: Dominik Kraihamer, Daniel Abt, Alexandre Imperatori
#13 Rebellion Racing Rebellion R-One : Dominik Kraihamer, Daniel Abt, Alexandre Imperatori

B.V., Le Mans - Disputer les 24 Heures du Mans pour la première fois est toujours un défi à la saveur particulière, mais c'est certainement un sentiment décuplé lorsqu'un pilote y fait ses débuts en endurance.

C'est le cas de Daniel Abt, ancien pilote GP2 actuellement engagé en Formule E, qui va disputer l'épreuve sarthoise avec Rebellion en LMP1. L'Allemand est réaliste : dans ce contexte, c'est un mur qui se dresse devant lui, mais il aborde l'épreuve avec enthousiasme, comme il l'a confié à Motorsport.com.

"Bien sûr que je suis impatient, mais j’ai aussi beaucoup de respect," déclare Abt. "Pour moi, il reste beaucoup à apprendre, et faire direct une course de vingt-quatre heures n’est pas la tâche la plus aisée, je n’ai jamais fait ça auparavant. Ce sera un grand défi, mais je suis heureux d’être ici."

Lire aussi - Interview - Rebellion, l'indépendant qui ne lâchera rien en LMP1

Où se situera Rebellion dans la hiérarchie de ces 24 Heures du Mans ? Tandis que Nicolas Prost se fixe l'objectif de finir premier des LMP1 privées, Abt s'attend à devancer Nissan.

"Je pense que Toyota est devant nous et Nissan a l’air plus lent que nous," estime le pilote Rebellion. "Nous avons deux voitures qui se battent l’une contre l’autre, et personne n’est exactement sur le même rythme."

Le fait de ne pas vraiment avoir d'adversaire direct serait décevant pour la plupart des pilotes, mais Abt voit plutôt cela comme une bénédiction : que Rebellion soit dans une classe à part signifie qu'il a moins de pression.

"Je pense que la voiture roule bien. Evidemment, nous n’avons pas vraiment de concurrence en piste, ce qui est bien pour moi parce que cela m’enlève de la pression et je peux me concentrer sur le fait de tout apprendre. J’ai deux bons coéquipiers, j’espère que la voiture soit fiable, puis ne pas faire d’erreur et finir la course," conclut l'Allemand avec optimisme.

Prochain article 24 heures du Mans

Next article

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24 heures du Mans
Lieu Circuit de la Sarthe
Pilotes Daniel Abt
Équipes Rebellion Racing
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités