10 raisons de ne pas manquer les 24 Heures du Mans 2021

À l'approche de l'édition 2021 de la plus grande course automobile au monde, voici les principaux éléments à suivre.

10 raisons de ne pas manquer les 24 Heures du Mans 2021

Dans quelques jours à peine, le vrombissement des moteur marquera le retour tant attendu des 24 Heures du Mans. Les retrouvailles avec la plus grande course d'Endurance au monde ont toutes les raisons de nous faire trépigner d'impatience, tant pour l'attente de nouvelles voitures pouvant se porter en tête du peloton, de la présence de pilotes légendaires en quête de victoire ou de la perspective de la victoire d’une équipe française pour la première fois depuis 2009.

Tout cela, sans compter que les spectateurs sont enfin autorisés à retourner dans les tribunes ! Les billets sont en vente sur Motorsport Tickets, qui offre à tous les acheteurs la chance de gagner un surclassement en hospitalité d'une valeur de 1'950€. Si vous avez votre billet en poche, vous êtes donc presque prêt : il ne vous manque qu'une petite révision des éléments clés à connaître avant la course sur le Circuit de la Sarthe. La voici !

L’occasion de voir les nouvelles Hypercars en action

Après leur introduction en WEC cette saison, les auto dites Le Mans Hypercar formeront la catégorie reine du Mans en 2021. Remplaçant la LMP1, cinq voitures LMH seront en piste pour leur toute première course couvrant un double tour d'horloge : Toyota Gazoo et Glickenhaus engageront deux voitures aux côtés de celle d'Alpine. Lors des trois manches qui ont précédé les 24 Heures du Mans, les Toyota ont clairement dominé la compétition avec un sans-faute à Spa, Portimão et Monza. Mais Le Mans est un challenge d'un autre niveau, avec une course qui dure trois fois plus longtemps que tout ce que ces voitures ont enduré jusqu'à présent.

Les Toyota parviendront-elles à résoudre leurs problèmes de fiabilité ?

Justement, Toyota est actuellement la force dominante dans le Championnat du monde d'Endurance, ayant remporté chacune des trois premières courses de la saison avec l'une ou l'autre de ses voitures. Mais la dernière manche, à Monza, a suscité de réelles inquiétudes au sein de l'équipe. Bien que vainqueurs, Kamui Kobayashi, Mike Conway et José María López ont été contraints de perdre une minute lorsque le pilote japonais s'est arrêté sur la piste pour redémarrer les systèmes de la voiture. Quant à Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley, un problème d'alimentation en carburant leur a coûté une heure et ils sont arrivés derniers dans la catégorie LMH. L'équipe a remporté les trois dernières courses au Mans, mais cette série pourrait être menacée si elle ne résout pas ces problèmes...

Victoire à la maison pour Alpine ?

Après l'étonnante victoire d'Esteban Ocon en F1 (la première pour un trio pilote-châssis-moteur français depuis 38 ans !), l'heure de gloire de la France pourrait-elle se poursuivre à domicile sur la légendaire course d'Endurance ? Alpine affiche des performances encourageantes et les Français Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere, ainsi que leur coéquipier brésilien André Negrão, ont terminé deux fois à la deuxième place et une fois à la troisième place cette saison. Tous les espoirs sont donc permis !

Gardez aussi un œil sur la voiture IDEC Sport #48 dans la catégorie LMP2, dont l'équipage est entièrement français, composé de Paul-Loup Chatin, Paul Lafargue et Patrick Pilet. Eux aussi porteront fièrement le drapeau tricolore devant leur public.

Un casting de légendes de la course

Les noms familiers du monde du sport automobile ne manquent pas pour cette édition 2021. Les anciens pilotes de Formule 1 Juan Pablo Montoya, Stoffel Vandoorne, Paul di Resta, Robert Kubica et Giancarlo Fisichella figurent notamment sur la liste des engagés. Une pléiade de pilotes actuels de Formule E participe également à l'événement, notamment le leader Nyck de Vries, Alex Lynn, Robin Frijns, António Félix da Costa et Sébastien Buemi. Comme chaque année, la grille de départ regorgera de pilotes de haut niveau.

Magnussen, père et fils

Cette année, les deux anciens pilotes de Formule 1 Kevin et Jan Magnussen seront en famille. Père et fils prendront la piste ensemble au sein de l'équipe LMP2 de High Class Racing. Jan, qui a marqué un point en 25 participations en F1, a déjà couru vingt fois dans la Sarthe, avec à la clé quatre victoires dans sa catégorie et deux quatrièmes places au classement général. Kevin, qui a fait ses débuts en Indycar cette année après avoir été écarté par Haas en F1, fera pour sa part ses débuts en Endurance.

Les fans enfin de retour en tribune

Après une édition 2020 à huis clos, 50'000 fans de sport automobile seront présents dans les tribunes cette année, ce qui représente un remplissage de 20% de la capacité maximale. L'épreuve a été déplacée de sa date traditionnelle de juin vers le mois d'août, afin de maximiser les chances que les spectateurs soient admis en toute sécurité.

Il est encore temps de réserver vos billets pour les 24 Heures du Mans 2021. Les places en tribune sont disponibles sur Motorsport Tickets, qui vous offre également la possibilité de gagner un surclassement en hospitalité d’une valeur de 1'950€. Consultez notre guide pour choisir au mieux votre place et réservez vos billets dès à présent pour avoir une chance de vivre ce week-end de rêve !

La légende Derek Bell comme Grand Marshal de l’édition 2021

Le pilote britannique Derek Bell, l'un des plus grands dans l'Histoire du Mans, mènera cette année les voitures lors du tour de formation en tant que Grand Marshal. Il rejoint une liste de pilotes d'élite ayant mené le tour de formation au Mans, qui comprend Allan McNish, Tom Kristensen, Mark Webber ou encore Jacky Ickx. Bell a participé à la prestigieuse course 26 fois en 27 ans, avec cinq victoires au classement général de 1975 à 1987. Il a cependant déclaré que son plus grand souvenir avait été de mener la course en équipe avec son fils en 1995. Cette année-là, ils se sont hissés en troisième position et ont partagé ce podium le jour de la fête des pères.

Le champion de GTE Pro Sørensen promu

Le pilote danois Marco Sørensen est véritablement un pilier de la catégorie LMGTE Pro du WEC, et ce depuis déjà un certain temps. Troisième de sa catégorie au Mans en 2020, il a remporté le championnat la saison dernière et en 2016. C'est donc tout naturellement qu'il passe en LMP2 cette saison. Il fera ses débuts en Sarthe dans cette catégorie avec Ricky Taylor et Dennis Andersen, avec High Class Racing. Nous verrons s'il parviendra à transférer en Prototype ses succès glanés dans la très compétitive catégorie GT.

Deux équipages féminins en quête de gloire

La saison dernière, Richard Mille Racing a engagé le tout premier équipage entièrement féminin en LMP2 avec Tatiana Calderón, Beitske Visser et Sophia Flörsch, reconduit pour cette édition 2021. Avec l'équipe Iron Lynx dans la catégorie LMGTE Am, c'est la première fois depuis 1977 qu'il y a deux équipages entièrement féminins en piste. Cette année, Calderón, Visser et Flörsch ont une année d'expérience commune à leur actif, puisqu'elles ont participé au championnat ensemble. Après une honorable neuvième place de l'an dernier, elles espèrent cette fois se battre pour la tête du peloton.

Les stars de demain seront en piste

Comme toujours, Le Mans offre la possibilité aux professionnels chevronnés, aux stars en devenir et aux pilotes amateurs de courir côte à côte. Parmi les jeunes pilotes qui cherchent à se faire un nom sur la scène des courses d'Endurance, on trouve Callum Ilott, le vice-champion de F2 qui fait ses débuts au Mans, et Nyck de Vries, champion de F2 2019, pressenti pour prendre la place de George Russell chez Williams la saison prochaine.

Motorsport Tickets vous offre la possibilité de gagner un surclassement gratuit à l'Hospitalité Panorama 24 d'une valeur de 1'950€ pour tout achat d'un billet pour les 24 Heures du Mans. Cliquez ici pour réserver votre billet.

partages
commentaires
24H du Mans : tour d'horizon des forces en présence

Article précédent

24H du Mans : tour d'horizon des forces en présence

Article suivant

Davide Rigon forfait pour les 24H du Mans

Davide Rigon forfait pour les 24H du Mans
Charger les commentaires