DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
19 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
23 nov.
-
23 nov.
EL3 dans
08 Heures
:
05 Minutes
:
18 Secondes
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
5 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
20 jours
Le Mans 66
Dossier

Le Mans 66

La Ferrari 330 P3, une réponse trop timide à la Ford GT40

partages
commentaires
La Ferrari 330 P3, une réponse trop timide à la Ford GT40
Par :
5 nov. 2019 à 08:43

En 1963, la règlementation fut entièrement revue pour les 24 Heures du Mans, et Ferrari conçut la 250 P, qui lui permit d'assoir sa domination sur l'épreuve sarthoise, où elle était invaincue depuis 1960. Pendant trois années de plus, la 250 P et ses descendantes, la 275 P et la 250 LM, firent les beaux jours de la marque italienne. Voyant Ford monter en puissance à mesure que la GT40 était développée, Ferrari décida de concevoir la réponse à cette dernière nommée 330 P3, l'autre star du film LE MANS 66.

Troisième déclinaison de la Ferrari 330 P, qui avait terminé deuxième des 24 Heures du Mans 1964, cette P3 conservait le V12 de 4.0 litres de 420 chevaux de sa devancière, mais son châssis tubulaire était plus court et plus large, tandis que le bloc était allégé de 30 kilos pour pouvoir lutter contre la Ford GT40, qui s'annonçait redoutable. En début d'année, Ferrari engagea encore la 250 LM aux 24 Heures de Daytona, mais les quatre Italiennes abandonnèrent, et la 330 P3 fit ses débuts aux 12 Heures de Sebring, qui se soldèrent aussi par un abandon.

Sur le plan de la performance, Ferrari avait réussi son pari et la 330 P3 se montra à la hauteur de sa rivale. Durant les premières heures des 24 Heures du Mans 1966, l'Italienne était même la seule à résister à l'arme fatale apportée par Ford et développée par Carroll Shelby, interprété par Matt Damon dans LE MANS 66. Au début de la nuit, c'était même la Ferrari 330 P3 Spyder de Richie Ginther qui menait, devant celle de Mike Parkes, puis les Ford de Ken Miles et Dan Gurney.

La nuit fut toutefois fatale à deux des trois Ferrari 330 P3, tandis que celle de l'équipage composé de Lorenzo Bandini et Jean Guichet pointait hors du top 10, avant de finalement capituler en fin d'épreuve. Un résultat injuste pour la GT italienne, dont les performances auraient pu lui permettre d'aller contester la suprématie de son emblématique rivale. La domination de Ferrari s'arrêta après six années et la 330 P3 fut remplacée par la P4, qui ne parvint pas à reprendre le trône à la Ford GT40. Le rythme infernal tenu par cette dernière pendant les deux tours d'horloge fut fatal à la mécanique italienne, très rapide mais trop fragile pour lutter face aux créations de Shelby.

Voir aussi :

Sponsorisé par Le Mans 66, le 13 novembre au cinéma

Article suivant
Photos - Le Mans 66 en images

Article précédent

Photos - Le Mans 66 en images

Article suivant

Ford GT40, ou le génie de Shelby pour battre Ferrari

Ford GT40, ou le génie de Shelby pour battre Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Auteur Emmanuel Touzot