DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
27 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
13 Heures
:
31 Minutes
:
20 Secondes
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
04 Heures
:
36 Minutes
:
20 Secondes
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
04 Heures
:
36 Minutes
:
20 Secondes
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
7 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
63 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
13 jours
Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
18 Heures
:
36 Minutes
:
20 Secondes
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.

Une nouvelle procédure de FCY aux 24 Heures du Mans

partages
commentaires
Une nouvelle procédure de FCY aux 24 Heures du Mans
Par :
, Writer
5 janv. 2019 à 12:30

L'Automobile Club de l'Ouest a récemment publié une liste de nouveautés mineures dans l'organisation des 24 Heures du Mans 2019.

La plupart de ces changements relèvent de l'administratif, mais une règle se démarque. En effet, la voie des stands sera fermée sous Full Course Yellow – l'équivalent de la Virtual Safety Car en WEC, où toutes les voitures sont limitées à 80 km/h.

Lire aussi :

À partir de 2019, les arrêts au stand ne seront donc plus autorisés lorsque la course sera neutralisée ainsi. Une voiture manquant de carburant pourra toutefois être ravitaillée pendant cinq secondes au maximum, et il sera possible de changer un pneu crevé. D'autres réparations pourront être effectuées si le directeur de course le juge nécessaire.

Dans les deux cas, il faudrait ensuite faire un arrêt au stand normal après la neutralisation. La perte de temps à cause de l'arrêt supplémentaire est en tout cas relativement limitée, puisque tous les concurrents sont limités à 80 km/h. Au Mans, la limitation de vitesse dans les stands est de 60 km/h, tandis qu'elle s'élève à 80 km/h sur les autres circuits visités par le WEC.

Les 24 Heures du Mans étant surtout marquées par les Slow Zones et les Safety Cars, cela ne devrait pas y changer grand-chose. En revanche, si cette réglementation devait s'appliquer aux autres courses du WEC, cela pourrait faire basculer leur scénario.

Par le passé, il est arrivé plusieurs fois qu'Audi doive rentrer au stand avant Porsche et ravitaille sous drapeau vert, alors qu'un Full Course Yellow intervenait immédiatement, permettant à Porsche de s'arrêter à ce moment-là et de gagner quasiment une minute. Si ce changement de règlement s'étendait au WEC, une telle astuce stratégique ne serait plus possible.

Article suivant
Les voeux 2019 de la rédaction Motorsport.com

Article précédent

Les voeux 2019 de la rédaction Motorsport.com

Article suivant

Brabham annonce un engagement au Mans en GTE

Brabham annonce un engagement au Mans en GTE
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Événement 24 Heures du Mans
Auteur Heiko Stritzke