G-Drive Racing et Berthon se séparent juste avant Le Mans

À trois jours de la Journée Test des 24 Heures du Mans et à deux semaines de l’épreuve reine de l’Endurance, G-Drive Racing a annoncé le départ du pilote français.

G-Drive Racing et Berthon se séparent juste avant Le Mans
Pole position LMP2 : Roman Rusinov, Nathanael Berthon, René Rast, G-Drive Racing
#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan: Roman Rusinov, Nathanael Berthon, René Rast
#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan : Roman Rusinov, Nathanael Berthon, René Rast
#26 G-Drive Racing Oreca 05 - Nissan: Roman Rusinov, Nathanael Berthon, René Rast

Nathanaël Berthon ne roulera pas au Mans avec l’équipe liée à JOTA, et avec laquelle il a débuté la saison en FIA WEC. 

Il avait rejoint Roman Rusinov et René Rast au volant de l’ORECA 05 à moteur Nissan frappée du n°26 cette année. Les trois hommes avaient débuté leur campagne par un podium à Silverstone en LMP2, avant de prendre la cinquième place de la catégorie à Spa-Francorchamps le mois dernier. 

"Je voudrais remercier Nathanaël pour ses efforts au sein de l’équipe en 2016", déclare David Clark, responsable de l’équipe G-Drive Racing. "Nous avons accompli deux résultats solides lors des premières courses à Silverstone et Spa, et il a montré qu’il pouvait faire partie d’une équipe de pointe. Nous lui souhaitons du succès pour l’avenir."

Berthon avait également pris part au début de la saison 2 de Formule E, avant de mettre un terme à son engagement avec l’équipe Aguri. 

G-Drive n’a pas encore annoncé l’identité de son remplaçant pour Le Mans et pour la suite du Championnat du monde d’Endurance. Il n’est pas exclu non plus de voir Nathanaël Berthon participer aux 24 Heures avec une autre équipe en LMP2. 

partages
commentaires
Rookies, kit aéro et pneus seront la priorité d'Alpine sur la Journée Test

Article précédent

Rookies, kit aéro et pneus seront la priorité d'Alpine sur la Journée Test

Article suivant

Le dispositif SAFER Barrier fait son apparition au Mans

Le dispositif SAFER Barrier fait son apparition au Mans
Charger les commentaires