DTM
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
4 jours
WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
20 jours
MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
Moto3
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
Moto2
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
IndyCar
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
33 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
89 jours
FIA F3
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
39 jours
Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
C
Portimão
25 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
5 jours
WTCR
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé

Ginetta veut aligner une troisième LMP1 au Mans

partages
commentaires
Ginetta veut aligner une troisième LMP1 au Mans
Par :
30 sept. 2019 à 14:46

Ginetta souhaite aligner une troisième voiture à l'occasion des 24 Heures du Mans 2020.

De retour en WEC cette saison avec deux prototypes LMP1, Ginetta espère pouvoir en aligner un troisième lors de la prochaine édition des 24 Heures du Mans. Le constructeur britannique engage deux G60-LT-P1 à moteur AER pour la totalité du championnat sous la bannière du Team LNT, mais recherche une structure partenaire qui accepterait de mettre en lice une troisième auto dans la Sarthe en juin 2020. "Nous aimerions faire rouler une voiture supplémentaire au Mans et nous nous en rapprochons", assure à Motorsport.com Lawrence Tomlinson, patron de Ginetta. "Ce serait probablement trop de le faire nous-mêmes, donc nous cherchons à le faire en partenariat avec une autre équipe."

Lire aussi :

Au-delà de l'horizon manceau, la marque espère poursuivre l'aventure avec son proto pour la saison 2020-2021, durant laquelle les LMP1 actuelles seront autorisées à évoluer aux côtés des nouvelles autos qui seront issues de la future réglementation Hypercar. "Je serais à l'aise avec l'idée qu'une équipe vienne nous voir en voulant faire un programme d'essais, Sebring et Le Mans, puis le WEC en 2020-2021", révèle Tomlinson. "La saison prochaine pourrait être une formidable opportunité pour quelqu'un, car d'ici là nous aurons éprouvé la fiabilité. Toyota et Aston Martin n'auront pas eu beaucoup de roulage avec leurs nouvelles Hypercars."

Dans son projet de départ avec son prototype LMP1, Ginetta a toujours eu l'intention d'en confier la gestion à une équipe cliente. Ce fut le cas au début de la Super Saison 2018-2019 avec CEFC TRSM Racing, mais des problèmes extra-sportifs ont mis prématurément fin au projet. Le choix de lancer un programme d'usine cette saison a été assumé pour tenter de convaincre un potentiel client. 

Par ailleurs, l'édition 2020 des 24 Heures du Mans demeure dans le viseur de l'équipe indépendante ByKolles pour ce qui est du LMP1. La structure autrichienne est absente du WEC cette année mais a toujours la volonté de faire revenir son prototype ENSO CLM P1/01 à moteur Gibson pour le double tour d'horologe, avec une présence aux 6 Heures de Spa-Francorchamps en avril pour s'y préparer. Dans le même temps, ByKolles développe une hypercar pour la saison prochaine. 

Propos recueillis par Gary Watkins  

Article suivant
Comment exciter les fans de sport auto avec l'hydrogène ?

Article précédent

Comment exciter les fans de sport auto avec l'hydrogène ?

Article suivant

Nouvelle affiche et nouvel horaire pour les 24H du Mans 2020

Nouvelle affiche et nouvel horaire pour les 24H du Mans 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Équipes Team LNT
Auteur Basile Davoine