WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
20 Heures
:
08 Minutes
:
17 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
36 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
1 jour

Graff perd sa pole position LMP2 aux 24 Heures du Mans

partages
commentaires
Graff perd sa pole position LMP2 aux 24 Heures du Mans
Par :
14 juin 2019 à 07:34

Initialement en pole position de la catégorie LMP2, Graff Racing a perdu sa position suite à une infraction en qualifications.

B.D., Le Mans - Après avoir créé la surprise lors des qualifications, l'équipe Graff a été informée la nuit dernière qu'elle ne partirait finalement pas en pole position du LMP2 pour les 24 Heures du Mans. Grâce à un petit coup de poker en début de troisième séance, Tristan Gommendy avait signé le tour le plus rapide avec un chrono en 3'25"073 jeudi soir, mais ce temps, ainsi que la majorité de ceux signés en Q3, a été annulé. 

À 23h37, Vincent Capillaire ne s'est pas arrêté à la pesée malgré les signaux lumineux, et l'infraction a été relevée par les commissaires. Ceux-ci ont infligé une amende de 1000 € à l'équipe française, tout en supprimant tous les temps qui avaient été signés entre 22h (heure du début de la Q3) et 23h37 (heure de l'infraction). 

Lire aussi :

C'est donc le temps signé en Q2 par Jonathan Hirschi qui a été retenu pour l'Oreca #39, en 3'28"426, ce qui place Graff au 14e rang de la catégorie LMP2 et au 22e sur la grille de départ des 24 Heures du Mans. La pole position de la catégorie revient donc à TDS Racing et au trio formé par François Perrodo, Matthieu Vaxiviere et Loïc Duval. 

Jeudi soir, Tristan Gommendy n'avait pas caché sa "sa satisfaction personnelle" d'avoir signé le tour le plus rapide de la catégorie, se réjouissant de la récompense apportée au travail de l'équipe Graff, mais il avait relativisé l'importance de la pole position pour la course. "Le Mans, il faut impérativement ne surtout pas aller chercher des performances que l'on n'a pas dans les mains, donc il faut que l'on roule à notre niveau et que l'on soit concentrés sur nous-mêmes", expliquait-il à Motorsport.com"Je pense que l'équipe voudra que je prenne le départ, mais il est clair que je ne lutterai pas pour garder cette première place, ce serait une ânerie. On sait qu'on a le rythme, donc il ne faut pas s'énerver et on comptera les points dimanche matin."

Article suivant
Kobayashi résiste à Orudzhev et Vandoorne : Toyota en pole !

Article précédent

Kobayashi résiste à Orudzhev et Vandoorne : Toyota en pole !

Article suivant

Rebellion et SMP Racing restent en LMP1, Ginetta revient

Rebellion et SMP Racing restent en LMP1, Ginetta revient
Charger les commentaires