Heure 4 : Webber et Porsche en tête; Toyota en réelle menace

Audi n'a pas d'auto dans le duo de tête des 24 Heures du Mans et évolue à 45 secondes de la Porsche #1 actuellement aux commandes

Heure 4 : Webber et Porsche en tête; Toyota en réelle menace
Les premiers tours derrière la voiture de sécurité
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid
Giorgio Piola, illustrateur technique de Motorsport.com, observe la #2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid qui a signé la pole position
#68 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Joey Hand, Dirk Müller, Sébastien Bourdais
Le départ donné sous voiture de sécurité en raison de la pluie

Toyota s’est installé comme un réel candidat à la lutte pour le commandement des 24 Heures du Mans 2016 en se montrant tout d’abord très alerte par les conditions humides du départ, puis en maintenant avec aisance un rythme permettant aux deux prototypes japonais de boucler la seconde heure de course aux commandes. Après quatre heures de course, et avec encore 20 heures à boucler, l’équipage #06 Sarrazin-Conway-Kobayashi chasse celui de la Porsche #1 Webber – Hartley – Bernhard qui a bouclé 60 tours et dispose de 25s d'avance.

La pluie et le Safety Car pour le départ!

Le moins que l’on puisse dire est que Mike Conway ne s’est pas assoupi après avoir passé presque une heure derrière la voiture de sécurité ! Le scénario était digne d’un film Hollywoodien, comme auraient pu le confirmer les prestigieux invités de la grille que sont Brad Pitt, Patrick Dempsey, Jackie Chan et Keanu Reeves! C’est en effet lors de la mise en grille qu’une averse impressionnante a fait tourner le ciel du Mans dans un gris prononcé et a inondé le Circuit de la Sarthe au point de faire chausser les pneus pluie aux équipes et pousser le Directeur de Course Eduardo Freitas à garder la voiture de sécurité en piste pendant 53 minutes.

Balayant la piste pendant ce qui parut à juste titre une attente interminable pour les plus de 200'000 spectateurs présents, le Safety Car a finalement libéré une meute vite prise en charge par l’attaque imposante des TS050 hybrides.

Stratégies légèrement décalées ; Audi un peu en retrait

Après deux heures, c’est Toyota qui pointait en tête avec ses deux prototypes, après un grand début de course pris depuis les troisième et quatrième positions de la grille de départ. C’est dès l’heure de course que Conway s’est emparé de la tête, s’offrant par ailleurs le luxe de dérouler à la perfection une stratégie intéressante de Toyota, qui consomme régulièrement moins de carburant qu’Audi et Porsche en ce début de course : on voit en effet régulièrement les constructeurs allemands s’arrêter tous les 13 tours, tandis que le team japonais complète son agressivité d’une gestion étonnante avec 14 boucles depuis que les pneus slicks sont chaussés… Un beau duel oppose l’équipage du team japonais à celui de la Porsche #1 de Webber – Hartley – Bernhard, qui déroule une stratégie légèrement décalée et se montre plus gourmand en carburant mais a réalisé le même nombre d’arrêts (4).

L’Audi #7 menée par André Lotterer a connu des difficultés avec un passage par le garage pour un changement total de turbo. Une opération qui a coûté 6 tours complets à l’équipage de la firme aux anneaux, qui a eu la lourde tâche de pousser pour se reclasser au-dessus des équipages GT et tente maintenant de remonter sur la catégorie LMP2. Les problèmes n’ont pas épargné les équipages LMP1 privés dès le début d’épreuve, avec une immobilisation de 5 tours de la Rebellion #12 et des ennuis dès la mise en grille pour le team Kolles, contraint de se hâter sur une intervention dans le garage pour rejoindre le groupe contrôlé par le Safety Car.

En LMP2, c'est le team KCMG qui mène la danse devant Alpine et Manor. La catégorie LMGTE Pro est actuellement menée par les Ford #68 et #66. Les concurrents LMGTE-Am suivent la Porsche du team KCMG.

On notera que Frédéric Sausset a réalisé son premier relais dans ce grand défi personnel en réalisant 11 boucles entre 17h22 et 18h05.

partages
commentaires
Le jour de gloire pour Alpine ?

Article précédent

Le jour de gloire pour Alpine ?

Article suivant

Le Yvan Muller Racing remporte la Road to Le Mans

Le Yvan Muller Racing remporte la Road to Le Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Catégorie Course - Samedi
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Guillaume Navarro