WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
SBK EL1 dans
2 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
16 jours
WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
15 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
21 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
10 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
22 jours
IndyCar
C
St. Petersburg
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
16 jours
C
Barber
03 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
37 jours
Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
1 jour
Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours

Karun Chandhok raconte ses 24H du Mans 2015

partages
Karun Chandhok raconte ses 24H du Mans 2015
Par :
Traduit par: Olivier Guillaume
18 juin 2015 à 11:17

#48 Murphy Prototypes ORECA 03R : Nathanael Berthon, Mark Patterson, Karun Chandhok
#48 Murphy Prototypes ORECA 03R : Nathanael Berthon, Mark Patterson, Karun Chandhok
#48 Murphy Prototypes ORECA 03R : Nathanael Berthon, Mark Patterson, Karun Chandhok
#48 Murphy Prototypes ORECA 03R : Nathanael Berthon, Mark Patterson, Karun Chandhok
Arrêt aux stands pour la #48 Murphy Prototypes ORECA 03R : Nathanael Berthon, Mark Patterson, Karun Chandhok
Arrêt aux stands pour la #48 Murphy Prototypes ORECA 03R : Nathanael Berthon, Mark Patterson, Karun Chandhok
Murphy Prototypes : Karun Chandhok
#48 Murphy Prototypes ORECA 03R : Nathanael Berthon, Mark Patterson, Karun Chandhok
#48 Murphy Prototypes ORECA 03R : Nathanael Berthon, Mark Patterson, Karun Chandhok
#7 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro : Marcel Fässler, Andre Lotterer, Benoit Tréluyer, #48 Murphy Prototypes ORECA 03R : Nathanael Berthon, Mark Patterson, Karun Chandhok

Le pilote du Murphy Prototypes, Karun Chandhok, revient sur la course disputée qu'il a vécue aux 24 Heures du Mans il y a quelques jours. L'équipe irlandaise y a obtenu son meilleur résultat dans la Sarthe, se classant cinquième sur treize arrivants dans la catégorie LMP2 avec Chandhok, Nathanaël Berthon et Mark Patterson.

"J'ai vraiment apprécié la course cette année," a déclaré le pilote indien à Motorsport.com. "Durant les 18 premières heures, nous avons livré un fantastique combat et navigué entre la troisième et la sixième position."

"Mais il est clair que notre châssis Oreca 03R n'est pas assez rapide et compétitif pour contester la domination des nouvelles Oreca 05s. Impossible également de suivre le rythme des Ligier ou des Zytek Gibson. Notre voiture se situe derrière celles-là, nous avons donc fait le maximum pour défendre nos chances!"

"Nous avons poussé à fond et nous avons bien géré notre consommation : nous savions que pour obtenir un bon résultat, nous devions être meilleurs que nos adversaires sur ce point. L'équipe a vraiment réalisé un super travail sur la voiture."

Des problèmes durant la course

Mais la course n'a vraiment pas été de tout repos pour Chandhok, qui explique que l'équipe a dû gérer plusieurs soucis durant ces 24 heures de haute lutte.

"Nous avons rencontré un problème de direction lors de mon deuxième relais de nuit, et nous nous sommes donc arrêtés par précaution. Nous avons alors perdu un demi-tour face à la G-Drive."

"Ensuite, nous avons encore perdu un autre demi-tour lorsque la voiture de sécurité est intervenue, car je suis resté bloqué à la sortie des stands sans raison."

L'équipier de Chandhok, Mark Patterson, a ensuite abîmé la voiture en sortant de la piste en début de matinée.

"Nous nous rendons compte à présent que nous avons poursuivi avec un amortisseur cassé, c'est vraiment dommage!" révèle-t-il.

Un rythme satisfaisant

A l'occasion de sa quatrième participation au Mans, Chandhok a réalisé son meilleur résultat à ce jour et se dit ravi par cette performance.

"Je suis vraiment satisfait de mes relais. J'ai fait une course propre, sans erreur, sans accrochage, et je n'ai même pas été amené à couper une chicane. C'est quelque chose d'agréable pour l'équipe."

"Mon premier triple relais fut relativement calme. Les deux relais de nuit furent bien plus ardus. Je devais d'ailleurs poursuivre plus longtemps sans m'arrêter mais la voiture de sécurité a compromis nos plans."

"Nous étions troisièmes à 8h30, et j'étais très heureux de pouvoir dormir un peu alors que j'étais déjà éveillé depuis 25 heures!"

"Si je reviendrai l'an prochain? Je voudrais bien. Je verrai si je reçois une belle offre durant la seconde moitié de la saison."

Article suivant
Le top 10 des 24 heures du Mans en images!

Article précédent

Le top 10 des 24 heures du Mans en images!

Article suivant

Scott Dixon pourrait faire partie du retour de Ford au Mans

Scott Dixon pourrait faire partie du retour de Ford au Mans