Kobayashi résiste à Orudzhev et Vandoorne : Toyota en pole !

partages
commentaires
Kobayashi résiste à Orudzhev et Vandoorne : Toyota en pole !
Par :

Les dés sont jetés ! Toyota a verrouillé les deux premières places de la grille de départ des 24 Heures du Mans. SMP Racing a tout tenté en début de séance nocturne, en vain. Pour Rebellion, la soirée a été fumante...

B.D., Le Mans - En dépit des doutes qu'émettait le clan japonais, la logique a été respectée dès les qualifications des 24 Heures du Mans. Conformément à la hiérarchie attendue, ce sont bien les deux Toyota TS050 Hybrid qui s'élanceront en première ligne samedi à 15 heures, grâce à des chronos scellés dès la première séance du soir. Les pilotes du seul constructeur d'usine engagé dans cette édition n'ont pas eu à s'employer de nuit, même si SMP Racing a clairement tenté d'aller déloger au moins un des deux prototypes hybrides. 

Lire aussi :

Dès le passage au vert lors de la troisième et dernière séance, les deux BR1 de l'équipe russe se sont ruées à l'assaut du chronomètre, Stoffel Vandoorne sur la #11 et Egor Orudzhev sur la #17. Pour le pilote belge, tout ne s'est pas passé comme prévu, l'intéressé plaidant coupable d'une petite erreur, venue s'ajouter à un trafic peu accommodant. Son coéquipier russe a en revanche fait parler la poudre, coupant la ligne en 3'16"159, à six dixièmes du temps référence établi par la Toyota #7 plus tôt dans la soirée. Pour mesurer les progrès de l'équipe privée, on rappellera simplement que le temps signé par Orudzhev est plus de trois secondes plus rapide que l'an passé !

#17 SMP Racing BR Engineering BR1: Stéphane Sarrazin, Egor Orudzhev, Sergey Sirotkin

Néanmoins, cela s'avère insuffisant, et la pole position 2019 revient bel et bien à Toyota, et plus particulièrement à Kamui Kobayashi. Le Japonais restera donc l'homme le plus rapide dans l'Histoire de cette 87e édition, avec un chrono en 3'15"497. Voilà qui permet à l'équipage Conway-Kobayashi-López de devancer la voiture sœur d'Alonso-Buemi-Nakajima. 

On aurait pu imaginer un match à trois, mais cette soirée a décidément été très difficile pour le clan Rebellion. La #3 avait cassé son moteur mais a pu reprendre la piste pour cette dernière séance, s'emparant au passage de la quatrième place sur la grille. Sauf que dans cette session nocturne, c'est la #1 qui a souffert à son tour d'une défaillance moteur, affichant des symptômes similaires (fumée importante et fuite d'huile) avant de s'immobiliser à Arnage. Loin d'être un point faible lors de cette Super Saison, voici donc que le bloc Gibson donne des cheveux blancs du côté de l'écurie suisse... 

Survenu vers 22h40, l'incident a quoi qu'il en soit provoqué un drapeau rouge, avant que le roulage ne puisse reprendre vers 23 heures. De quoi offrir une nouvelle fenêtre de tir pour aller chasser la pole position, mais sans que cela ne soit finalement suivi d'effet. 

Gommendy assure Graff !

#39 Graff Racing S24 Oreca 07 Gibson: Vincent Capillaire, Jonathan Hirschi, Tristan Gommendy

Du côté du LMP2, c'est là aussi dès l'ouverture de la piste que tout s'est joué. Admettant avoir pris un risque, Tristan Gommendy a sorti le tour le plus rapide de son chapeau, au volant de l'Oreca du Graff. Le Français a coupé la ligne en 3'25"073 pour se hisser en tête. "Ça fait du bien à la tête, à toute l'équipe, car depuis le début de la semaine on n'a jamais réussi à avoir un tour clair et à aligner les planètes", a-t-il confié après son run. "C'est un peu sous la colère qu'on a décidé de partir tôt. La voiture était correcte, et j'ai même envie de dire qu'elle était magnifique."

Cette pole provisoire s'est retrouvée clairement menacée après le drapeau rouge de mi-séance, puisque Pastor Maldonado est alors parti le couteau entre les dents au volant de la DragonSpeed #31. Affichant des partiels prometteurs, le Vénézuélien a toutefois perdu tout espoir d'aller s'installer en première position lorsqu'il a visité le bac à gravier du virage de Mulsanne.

Les châssis Oreca ont de nouveau été à la fête puisque le Graff partira en pole position devant le TDS Racing, DragonSpeed, Alpine, IDEC Sport et G-Drive. 

Aston Martin en pole du GTE

Accident de la #81 BMW Team MTEK BMW M8 GTE: Martin Tomczyk, Nicky Catsburg, Philipp Eng

En GTE Pro, cette ultime séance a d'abord été marquée par le crash de la BMW #81, avant la fin du premier quart d'heure. Nicky Catsburg s'est fait piéger à la Chicane Ford, mettant de facto un terme à la séance de son équipage. Juste avant, Harry Tincknell avait fait parler la poudre avec la Ford GT, avant de se faire déloger par l'Aston Martin #95. On retrouve finalement cinq constructeurs différents aux cinq premières places dans cette catégorie. 

En 3'48"000, l'Aston Marin #95 décroche la pole position devant la Ford #67, la Corvette #63, la Porsche #93 et la BMW #82. Dans les rangs du GTE Am, le Dempsey-Proton Racing signe la pole position avec la #88 de Cairoli-Roda-Hoshino. 

France 24 Heures du Mans - Qualifications 

Cla # Pilotes Voiture Class Temps Gap
1 7 United Kingdom Mike Conway
Japan Kamui Kobayashi
Argentina José María López
Toyota TS050 Hybrid LMP1 3'15.497
2 8 Switzerland Sébastien Buemi
Japan Kazuki Nakajima
Spain Fernando Alonso
Toyota TS050 Hybrid LMP1 3'15.908 0.411
3 17 France Stéphane Sarrazin
Russian Federation Egor Orudzhev
Russian Federation Sergey Sirotkin
BR Engineering BR1 LMP1 3'16.159 0.662
4 3 France Thomas Laurent
France Nathanaël Berthon
United States Gustavo Menezes
Rebellion R13 LMP1 3'16.404 0.907
5 11 Russian Federation Vitaly Petrov
Russian Federation Mikhail Aleshin
Belgium Stoffel Vandoorne
BR Engineering BR1 LMP1 3'16.665 1.168
6 1 Switzerland Neel Jani
Germany André Lotterer
Brazil Bruno Senna
Rebellion R13 LMP1 3'16.810 1.313
7 10 Sweden Henrik Hedman
United Kingdom Ben Hanley
Netherlands Renger van der Zande
BR Engineering BR1 LMP1 3'20.200 4.703
8 4 France Tom Dillmann
United Kingdom Oliver Webb
Italy Paolo Ruberti
ENSO CLM P1/01 LMP1 3'23.109 7.612
9 39 France Tristan Gommendy
France Vincent Capillaire
Switzerland Jonathan Hirschi
Oreca 07 LMP2 3'25.073 9.576
10 28 France François Perrodo
France Matthieu Vaxiviere
France Loïc Duval
Oreca 07 LMP2 3'25.345 9.848
11 31 Mexico Roberto Gonzalez
Venezuela Pastor Maldonado
United Kingdom Anthony Davidson
Oreca 07 LMP2 3'25.667 10.170
12 36 France Nicolas Lapierre
Brazil André Negrao
France Pierre Thiriet
Alpine A470 LMP2 3'25.874 10.377
13 48 France Paul Lafargue
France Paul Loup Chatin
Mexico Memo Rojas
Oreca 07 LMP2 3'26.011 10.514
14 26 Russian Federation Roman Rusinov
Netherlands Job van Uitert
France Jean-Éric Vergne
Aurus 01 LMP2 3'26.257 10.760
15 22 United Kingdom Philip Hanson
Portugal Filipe Albuquerque
United Kingdom Paul Di Resta
Ligier JSP 217 LMP2 3'26.543 11.046
16 38 China Ho-Pin Tung
Monaco Stéphane Richelmi
France Gabriel Aubry
Oreca 07 LMP2 3'26.821 11.324
17 29 Netherlands Frits van Eerd
Netherlands Giedo van der Garde
Netherlands Nyck de Vries
Dallara P217 LMP2 3'27.107 11.610
18 32 Ireland Ryan Cullen
United Kingdom Alex Brundle
Ligier JSP 217 LMP2 3'27.509 12.012
19 20 Denmark Anders Fjordbach
Denmark Dennis Andersen
Switzerland Mathias Beche
Oreca 07 LMP2 3'27.610 12.113
20 23 Austria Rene Binder
France Julien Canal
United Kingdom Will Stevens
Ligier JSP 217 LMP2 3'27.790 12.293
21 37 Denmark David Heinemeier Hansson
United Kingdom Jordan King
United States Ricky Taylor
Oreca 07 LMP2 3'28.049 12.552
22 30 France Nico Jamin
France Pierre Ragues
France Romain Dumas
Oreca 07 LMP2 3'28.195 12.698
23 25 France David Zollinger
France Andrea Pizzitola
United States John Falb
Oreca 07 LMP2 3'28.457 12.960
24 43 Canada John Farano
India Arjun Maini
France Norman Nato
Oreca 07 LMP2 3'28.803 13.306
25 47 Italy Roberto Lacorte
Italy Giorgio Sernagiotto
Italy Andrea Belicchi
Dallara P217 LMP2 3'28.942 13.445
26 34 Poland Jakub Smiechowski
United Kingdom James Winslow
United Kingdom Nigel Moore
Ligier JSP 217 LMP2 3'30.744 15.247
27 49 Slovakia Miro Konopka
Sweden Henning Enqvist
Russian Federation Konstantin Tereshchenko
Ligier JSP 217 LMP2 3'34.146 18.649
28 50 France Erwin Creed
France Romano Ricci
United States Nick Boulle
Ligier JSP 217 LMP2 3'34.913 19.416
29 95 Denmark Marco Sørensen
Denmark Nicki Thiim
United Kingdom Darren Turner
Aston Martin Vantage AMR LMGTE PRO 3'48.000 32.503
30 67 Guernsey Andy Priaulx
United Kingdom Harry Tincknell
United States Jonathan Bomarito
Ford GT LMGTE PRO 3'48.112 32.615
31 63 Denmark Jan Magnussen
Spain Antonio Garcia
Germany Mike Rockenfeller
Chevrolet Corvette C7R LMGTE PRO 3'48.830 33.333
32 93 France Patrick Pilet
New Zealand Earl Bamber
United Kingdom Nick Tandy
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 3'48.907 33.410
33 82 Brazil Augusto Farfus
Portugal António Félix da Costa
Finland Jesse Krohn
BMW M8 GTE LMGTE PRO 3'49.108 33.611
34 68 United States Joey Hand
Germany Dirk Müller
France Sébastien Bourdais
Ford GT LMGTE PRO 3'49.116 33.619
35 92 Denmark Michael Christensen
France Kévin Estre
Belgium Laurens Vanthoor
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 3'49.196 33.699
36 71 Italy Davide Rigon
United Kingdom Sam Bird
Spain Miguel Molina
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 3'49.391 33.894
37 66 Germany Stefan Mücke
France Olivier Pla
United States Billy Johnson
Ford GT LMGTE PRO 3'49.511 34.014
38 69 Australia Ryan Briscoe
United Kingdom Richard Westbrook
New Zealand Scott Dixon
Ford GT LMGTE PRO 3'49.546 34.049
39 64 United Kingdom Oliver Gavin
United States Tommy Milner
Switzerland Marcel Fässler
Chevrolet Corvette C7R LMGTE PRO 3'49.573 34.076
40 51 Italy Alessandro Pier Guidi
United Kingdom James Calado
Brazil Daniel Serra
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 3'49.655 34.158
41 91 Italy Gianmaria Bruni
Austria Richard Lietz
France Frederic Makowiecki
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 3'49.921 34.424
42 97 United Kingdom Alex Lynn
Belgium Maxime Martin
United Kingdom Jonathan Adam
Aston Martin Vantage AMR LMGTE PRO 3'50.037 34.540
43 94 Germany Sven Muller
France Mathieu Jaminet
Norway Dennis Olsen
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 3'50.278 34.781
44 81 Netherlands Nick Catsburg
Germany Martin Tomczyk
Austria Philipp Eng
BMW M8 GTE LMGTE PRO 3'51.353 35.856
45 88 Japan Satoshi Hoshino
Italy Giorgio Roda
Italy Matteo Cairoli
Porsche 911 RSR LMGTE AM 3'51.439 35.942
46 89 Brazil Pipo Derani
United Kingdom Oliver Jarvis
France Jules Gounon
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 3'51.454 35.957
47 77 Australia Matt Campbell
Germany Christian Ried
France Julien Andlauer
Porsche 911 RSR LMGTE AM 3'51.645 36.148
48 86 United Kingdom Michael Wainwright
United Kingdom Ben Barker
Germany Thomas Preining
Porsche 911 RSR LMGTE AM 3'51.944 36.447
49 84 United States Jeff Segal
Brazil Rodrigo Baptista
Canada Wei Lu
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 3'52.423 36.926
50 78 Monaco Louis Prette
Monaco Philippe Prette
France Vincent Abril
Porsche 911 RSR LMGTE AM 3'52.434 36.937
51 56 Germany Jörg Bergmeister
United States Patrick Lindsey
Norway Egidio Perfetti
Porsche 911 RSR LMGTE AM 3'52.750 37.253
52 54 Switzerland Thomas Flohr
Italy Francesco Castellacci
Italy Giancarlo Fisichella
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 3'52.826 37.329
53 57 Takeshi Kimura
Japan Kei Cozzolino
France Come Ledogar
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 3'53.474 37.977
54 85 United States Ben Keating
Netherlands Jeroen Bleekemolen
Brazil Felipe Fraga
Ford GT LMGTE AM 3'53.492 37.995
55 60 Italy Claudio Schiavoni
Italy Andrea Piccini
Italy Sergio Pianezzola
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 3'53.528 38.031
56 98 Canada Paul Dalla Lana
Portugal Pedro Lamy
Austria Mathias Lauda
Aston Martin Vantage LMGTE AM 3'53.530 38.033
57 90 Turkey Salih Yoluc
United Kingdom Euan Hankey
Ireland Charlie Eastwood
Aston Martin Vantage LMGTE AM 3'53.606 38.109
58 62 United States Cooper MacNeil
Finland Toni Vilander
United Kingdom Robert Smith
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 3'53.630 38.133
59 70 Japan Motoaki Ishikawa
Monaco Olivier Beretta
Italy Eddie Cheever III
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 3'54.051 38.554
60 83 Italy Manuela Gostner
Switzerland Rahel Frey
Denmark Michelle Gatting
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 3'54.083 38.586
61 61 Argentina Luis Perez-Companc
Ireland Matt Griffin
Italy Matteo Cressoni
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 3'54.799 39.302
62 99 United States Tracy Krohn
Sweden Nic Jönsson
United States Patrick Long
Porsche 911 RSR LMGTE AM

Toyota enfonce le clou et approche la pole 2018

Article précédent

Toyota enfonce le clou et approche la pole 2018

Article suivant

Graff perd sa pole position LMP2 aux 24 Heures du Mans

Graff perd sa pole position LMP2 aux 24 Heures du Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Catégorie Qualifications 3
Auteur Basile Davoine