Le Mans 66 : ce qui est vrai, ce qui est faux

L’histoire de Ken Miles, Carroll Shelby et de la Ford GT40 contre Enzo Ferrari aux 24 heures du Mans en 1966 a été transposée au cinéma dans le film Le Mans 66. Avec Christian Bale dans le rôle de Miles et Matt Damon dans le rôle de Shelby. Mais que dit la véritable histoire ?

Que s’est-il vraiment passé ? Comme on pourrait s’y attendre de la part d’un blockbuster hollywoodien, le scénario a parfois joué avec la réalité. Alors quelles parties sont vraies, et quelles parties sont fausses ? 

Miles a-t-il vraiment lancé une clé plate au visage de Shelby lors d’une course en Californie ? Se sont-ils déjà battus ? Comment Miles a-t-il perdu ses tours d’avance lors du Mans 66 ? Était-ce un sabotage orchestré par Ford et sa direction, qui voulait que ce soit un autre pilote qui gagne la course ? Que s’est-il vraiment passé sur la ligne d’arrivée ? À quoi ressemble réellement la scène du podium ? 

Narrée par le nonuple champion des 24 heures du Mans, Tom Kristensen, et en utilisant des vidéos et des photos exclusives tirées des archives de Motorsport.tv, nous vous racontons dans la vidéo ci-dessus l’histoire comme elle s’est réellement passée, avec l’aide de professionnels des sports mécaniques et de Peter Miles, fils de Ken, qui était enfant lorsque cette histoire a eu lieu. 

partages
commentaires
Le Mans 66, quand Ford a mis Ferrari à terre
Article précédent

Le Mans 66, quand Ford a mis Ferrari à terre

Article suivant

Au Mans, resurfaçage partiel dans les Hunaudières

Au Mans, resurfaçage partiel dans les Hunaudières
Charger les commentaires