Les chiffres clés de la victoire de Porsche au Mans

Le 14 juin dernier, l'équipage formé par Earl Bamber, Nico Hülkenberg et Nick Tandy a remporté la 17e victoire de Porsche aux 24 Heures du Mans. Ils ont franchi la ligne en vainqueurs, devant une autre Porsche, réalisant ainsi le quatrième doublé du constructeur allemand dans la Sarthe après 1971, 1987 et 1998. D'autres chiffres sont aussi à retenir. 

  • L'équipage vainqueur a parcouru 395 tours (5.382,82 km). C'est seulement deux tours de moins que la plus grande distance jamais parcourue au Mans, en 2010.
  • La moyenne horaire de la 919 Hybrid victorieuse était de 224,2 km/h.
  • La vitesse de pointe la plus élevée atteinte par la 919 Hybrid était de 340,2 km/h, le samedi à 16h40 avec Mark Webber au volant.
  • L'énergie récupérée était de 2,22 kWh par tour pendant les 24 heures de course. Suffisant pour fournir en électricité une famille pendant trois mois!
  • Porsche a procédé à un total de 90 arrêts au stand durant la course : 30 par voiture. Lors de 26 de ces arrêts, il y a eu changement de pneus et de pilotes.
  • La plus longue distance couverte avec le même train de pneus était de 54 tours.
  • Chaque Porsche 919 Hybrid a utilisé un total de 116 pneus pour la course.
  • L'arrêt au stand le plus rapide, incluant changements de pneus et de pilote, a été effectué en 1:13.9 chez Porsche. L'arrêt le plus rapide avec uniquement ravitaillement en carburant a duré 51,3 secondes.
  • La voiture victorieuse a consommé au total 1.896 Litres de carburant.
  • La Porsche 919 Hybrid victorieuse a enregistré un total de 25.293 changements de rapports durant la course.
  • Le pilote Porsche ayant passé le plus de temps au volant est Neel Jani, pendant 10 heures et 10 minutes. Dans la voiture victorieuse, c'est Nico Hülkenberg, qui a piloté durant 8 heures et 52 minutes.
  • Parmi les neuf pilotes Porsche, Mark Webber est celui qui a perdu le plus de poids pendant la course. Il a débuté l'épreuve à 81,2 kg sur la balance (équipement inclus) et pesait 78,2 kg après son dernier relais.
  • Les pilotes disposaient chacun d'une gourde de boisson de 0,85 Litre. Elle était changée à chaque arrêt au stand.
  • Au total, 13,5 gigabits de données ont été transmis entre les voitures et les stands pendant 24 heures.
  • La voiture de sécurité est entrée en piste à trois reprises. Si l'on tient compte des Slow Zones, la course a été neutralisée pendant 195 minutes. 
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Équipes Porsche Team
Type d'article Contenu spécial
Tags endurance, le mans, porsche, statistiques