Les Nissan repêchées mais sanctionnées

B.D., Le Mans - Malgré de réels progrès, Nissan n'est pas parvenu à qualifier officiellement ses trois GT-R LM Nismo jeudi lors des essais qualificatifs des 24 Heures du Mans. Il s'en est fallu de peu, mais les trois protos japonais n'ont pas signé de chrono conforme à la limite des 110%. Il faut dire que le temps record de la pole position décrochée par Porsche, en 3:16.887, ne les y a pas aidées.

La première des Nissan avait réalisé un temps en 3:36.995. Insuffisant pour satisfaire au règlement.

Voir aussi - Le Mans - La grille de départ en images

Sans surprise, la direction de course a fait preuve de mansuétude et il n'était pas question de priver de départ les trois voitures du constructeur japonais. Elles sont donc acceptées sur la grille, mais avec une pénalité qui les contraint à s'élancer derrière le peloton des prototypes, soit derrière la quasi-totalité des LMP2.

Initialement 12e, 13e et 15e, les trois GT-R LM Nismo s'élanceront finalement des 30e, 31e et 32e rangs sur la grille de départ samedi à 15 heures.

Sanction identique pour la CLM P1/01 du Team ByKolles, qui a été reléguée au 29e rang.

A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Événement 24 heures du Mans
Circuit Le Mans
Équipes Nissan
Type d'article Actualités
Tags endurance, grille de départ, nissan, qualifications