Les LMP1 privés de nouveau ralentis pour la Journée Test

partages
commentaires
Les LMP1 privés de nouveau ralentis pour la Journée Test
Par : Gary Watkins
22 mai 2018 à 18:09

Les LMP1 privés ont vu une réduction de leur puissance pour le test des 24 Heures du Mans le mois prochain, dans la nouvelle version de l'Equivalence of Technology (EoT)

En vue de la Journée Test du 3 juin, les indépendants non-hybrides ont vu une réduction du débit d'essence par rapport à la manche d'ouverture de la saison du Championnat du monde d'Endurance, à Spa, ce mois-ci. Ils auront droit à 108 kg d'essence par heure au lieu des 110 kg/heure, alors que débit d'essence pour la Toyota TS050 Hybrid restera à la limite de 80kg/heure.

Cela a été mis en place pour refléter le fait que les règles sur le débit d'essence introduites en 2014 offrent à l'hybride plus d'essence et une plus grande décharge de leurs systèmes de récupération d'énergie par kilomètre lors des courses plus courtes du calendrier WEC.

Les législateurs que sont la FIA et l'ACO essaient d'équilibrer le niveau des voitures afin de donner à Toyota un avantage d'une demi-seconde au niveau du temps au tour sur le Circuit de la Sarthe. La quantité d'essence que les privés peuvent utiliser lors de chaque tour et pendant un relais doit encore être annoncée et sera déterminée après la Journée Test.

Cela intervient à la suite d'une réduction proportionnelle de l'essence au tour disponible, mesurée en mégajoules, entre le Prologue du WEC au Paul Ricard en avril et la manche d'ouverture de la saison à Spa.

Les instances ont insisté sur le fait que ce changement a été motivé par le fait d'atteindre une longueur de relais de 17 tours pour les privés plutôt que pour réduire la performance. Mais certains pilotes privés ont rapporté qu'ils devaient lever le pied pour ne pas aller au-delà de la limite fixée.

Le bulletin de la FIA détaillant l'EoT pour le test du Mans dispose que les valeurs manquantes seraient déterminées pour s'assurer qu'il "n'[est] pas nécessaire de lever le pied pour l'essence".

Le restrictions pour les ravitaillements en essence, qui déterminent la vitesse à laquelle l'essence est injectée dans la voiture aux stands, seront également publiées après la Journée Test.

L'ACO s'est réservé le droit de changer l'EoT entre le test et la course du Mans afin d'équilibrer la performance des privés et de Toyota, qui sont régis par des règles différentes.

Prochain article 24 heures du Mans
Le Mans 2015 avec Porsche : Alonso "regrette depuis longtemps"

Previous article

Le Mans 2015 avec Porsche : Alonso "regrette depuis longtemps"

Next article

La première BoP pour Le Mans est connue

La première BoP pour Le Mans est connue
Load comments

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Auteur Gary Watkins
Type d'article Actualités