Deuxième pole pour Nakajima, Alonso prêt au défi

partages
commentaires
Deuxième pole pour Nakajima, Alonso prêt au défi
Par :
15 juin 2018 à 08:12

La Toyota de Kazuki Nakajmia, Sébastien Buemi et Fernando Alonso s'élancera en pole position des 24 Heures du Mans, samedi à 15 heures. Jusqu'ici, tout se passe comme prévu pour le constructeur japonais, mais tout reste à faire.

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
Pole position pour la #8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Fernando Alonso
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso

B.D., Le Mans - Quatre ans après sa première pole position au Mans avec Toyota, Kazuki Nakajima a réédité la performance avec le constructeur japonais jeudi soir au Mans. Au volant de la TS050 Hybrid, le pilote japonais a bouclé un tour en 3'15"377 dès le début de la dernière séance qualificative, à six dixièmes du record de Kamui Kobayashi l'an dernier.

"Je suis très content du résultat, mais je suis plus heureux encore de l'équilibre de la voiture", s'est réjoui Nakajima à l'issue des qualifications. "Nous avons fait tout ce que nous devions faire, nous sommes prêts pour la course."

"Nous avons beaucoup de soutien, nous espérons vraiment que nous allons pouvoir terminer le travail cette année. La course est longue, la course est dure, beaucoup de choses vont se passer. J'espère juste que tout ce que nous avons préparé pour la course [va fonctionner], et que nous pourrons franchir la ligne d'arrivée en vainqueur." 

Lors de ces qualifications, Toyota a respecté son plan de marche qui consistait à n'effectuer qu'un tour qualif au début de chaque séance avant de se concentrer sur la course. Nakajima a donc utilisé à merveille la cartouche dont il disposait.

"J'attaquais fort et c'était un tour propre, un bon chrono, donc je suis satisfait", confie le Japonais. "Les conditions de piste étaient bonnes, bien meilleur que mercredi, où je ne me sentais pas aussi à l'aise. Les qualifications ne représentent peut-être que 1% de tout le week-end, mais cette pole position est une bonne chose pour l'équipe. Néanmoins, nous savons tous que la course est très longue et que ça va être dur."

Alonso : "Une préparation sans aucun problème"

Samedi, c'est probablement Sébastien Buemi qui prendra le départ depuis la position de tête sur la grille, au volant d'une Toyota #8 que le Suisse partage avec Nakajima et Fernando Alonso. Ce dernier, qui a pu s'habituer un peu plus au pilotage de nuit mais aussi goûter au Circuit de la Sarthe dans des conditions légèrement humides, n'a pas manqué de saluer la performance de son coéquipier nippon.

"Kazuki a fait un travail incroyable mercredi, donc nous avons tous mis entre ses mains et il a fait le boulot que l'on attendait de lui", insiste le double Champion du monde de Formule 1. "C'est bien pour nous, le doublé pour Toyota c'est ce que nous voulions. Nous savons que ce n'est que de la préparation pour la grande course. De longues 24 Heures nous attendent, mais jusqu'à présent, ça a été une préparation sans aucun problème sur la voiture. Je crois que nous sommes prêts."

Le pilote espagnol a ensuite abordé son expérience personnelle, notamment de nuit : "C'est difficile, comme un circuit différent. Avec un peu de pluie, c'était assez compliqué, mais je voulais en faire l'expérience en essais et pas en course. Je ne veux pas monter dans la voiture de nuit et découvrir la pluie lors de mes premiers tours."

"Comme je l'ai dit, je pense que nous avons fait toute la préparation que nous voulions et nous avons maintenant une longue course devant nous, mais nous nous sentons prêts. À chaque tour, on fait des progrès, on apprend des choses. C'était important de faire des tours dans des conditions humides et de nuit, ce qui est probablement le plus difficile. Pour une course de 24 heures, on ne peut jamais tout prévoir car on trouvera toujours des choses inattendues, alors nous sommes prêts à tout."

Article suivant
Nakajima signe la pole position de Toyota au Mans

Article précédent

Nakajima signe la pole position de Toyota au Mans

Article suivant

Revivez la conférence de presse des 24 Heures du Mans

Revivez la conférence de presse des 24 Heures du Mans
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu