WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
Prochain événement dans
33 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
WRC
22 janv.
-
26 janv.
Jour 4 dans
13 Heures
:
08 Minutes
:
28 Secondes
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
18 jours
WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
27 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
39 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours
IndyCar
C
St. Petersburg
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
C
Barber
03 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
68 jours
Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
19 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
46 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours

Une Porsche #1 cajolée, en vain

partages
commentaires
Une Porsche #1 cajolée, en vain
Par :
18 juin 2017 à 16:00

Au Mans, la voiture tenante du titre a longtemps semblé bien partie pour conserver sa couronne. Jusqu'à ce qu'un problème moteur ne stoppe le rêve en fin de matinée, dimanche.

#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
Neel Jani, Porsche Team
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy

B.D., Le Mans - Alors qu'on la pensait dévolue à la victoire, seule en tête devant un peloton de LMP2 suite à l'hécatombe qui avait affecté Toyota, la Porsche #1 a logiquement fait l'objet du plus grand soin de la part des stratèges allemands. Avant même la mi-course, la consigne était ainsi très claire pour l'équipage Jani-Lotterer-Tandy : ne pas prendre de risques inutiles et ne pas piloter à la limite.

"Nous pilotions vraiment de manière conservatrice, mais soudainement, la pression d'huile a chuté", raconte André Lotterer, qui a eu le malheur d'être celui contraint d'abandonner la 919 Hybrid dans les Hunaudières. "Abandonner de cette manière, c'est dur, mais c'est Le Mans."

Piloter avec précaution s'est révélé presque anxiogène pour le trio, qui avait sans doute une pression plus forte sur les épaules du fait de cette position d'archi favori jusqu'au milieu de la matinée. "Nous avons essayé de prendre soin de la voiture pour l'amener au bout, mais ça n'a pas été le cas", déplore Neel Jani. "Mentalement, les relais étaient plutôt durs de toute façon, car quand on n'attaque pas à la limite, il y a trop de choses qui vous viennent à l'esprit. L'année dernière, nous avions eu la chance avec nous, mais cette année, ce n'était pas le cas."

Vainqueur en 2015 pour sa première participation en LMP1, Nick Tandy n'a pas pris le même plaisir cette année, et garde lui aussi en mémoire des relais délicats à gérer sur cette édition. "Il y a eu tellement d'incidents dans cette course, c'est incroyable", souligne-t-il. "Il y avait beaucoup de débris sur la piste, c'était dur d'essayer de prendre soin de la voiture et d'éviter les crevaisons, par exemple. J'ai entendu des bruits étranges dans la voiture, comme jamais auparavant, et tout semblait OK." 

Article suivant
Aston Martin vainc Corvette sur le fil

Article précédent

Aston Martin vainc Corvette sur le fil

Article suivant

Confus, Toyota fait profil bas et promet de revenir

Confus, Toyota fait profil bas et promet de revenir
Charger les commentaires