Porsche ne sacrifiera pas une voiture sur l'autel de la stratégie

partages
Porsche ne sacrifiera pas une voiture sur l'autel de la stratégie
Par : Basile Davoine
10 juin 2015 à 16:43

Porsche Team
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, Frédéric Makowiecki
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, Frédéric Makowiecki
#17 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, Frédéric Makowiecki

B.D., Le Mans - Alors que les premiers essais sont lancés au Mans, les réflexions vont déjà bon train sur la stratégie des uns et des autres durant la course de ce week-end. Fiabilité, consommation et gestion des pneumatiques feront la décision.

Quid du nombre de relais pneus?

La Journée Test n'a pas permis aux équipes d'effectuer les tests d'endurance souhaités avec les gommes sur piste sèche. A l'heure actuelle, la question se pose encore quant à savoir s'il est possible d'enchaîner quatre relais avec le même train de pneus Michelin pour les LMP1.

Chez Porsche, Brendon Hartley assure que la réponse à cette hypothèse n'est actuellement pas connue. Il s'agira de calculer le compromis possible entre le fait de gérer les pneus sur une plus longue durée et la conséquence de ce choix sur le rythme en piste.

Un tour de plus à exploiter... ou pas

Concernant la consommation, il se dit que Porsche pourrait disposer d'un tour supplémentaire d'autonomie sur ses relais, soit 14 contre 13 pour Audi. Mais Hartley affirme qu'il n'est pas si évident que cela de travailler dans cette direction.

"On pourrait évidemment économiser quelques arrêts au stand durant la course mais il y a des désavantages, comme faire un tour supplémentaire avec les pneus, par exemple. Donc ce n'est pas une évidence au premier abord", a-t-il expliqué.

Le Néo-Zélandais assure que le fait de disposer d'une troisième voiture au Mans ne signifie en aucun cas pour Porsche une possibilité de varier ses stratégies, au risque de sacrifier l'un des trois protos en piste.

"Le point important avec une troisième voiture est de maximiser les chances de victoire", insiste Hartley. "Il n'y a pas de sens au fait de compromettre la stratégie d'une voiture, et comme vous pouvez le voir les trois Porsche 919 Hybrid étaient compétitives lors de la Journée Test donc l'idée est de faire en sorte d'être sur le podium à la fin de la course."

Prochain article 24 heures du Mans

Next article

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24 heures du Mans
Lieu Circuit de la Sarthe
Pilotes Brendon Hartley
Équipes Porsche Team Shop Now
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités