Porsche réduit sa présence au Mans à deux voitures en 2020

partages
commentaires
Par :

Porsche a retiré ses deux voitures engagées par la structure américaine CORE autosport des 24 Heures du Mans 2020.

La marque allemande engage depuis 2018 quatre 911 RSR dans la classique mancelle et comptait de nouveau faire appel aux deux voitures disputant le WeatherTech SportsCar Championship de l'IMSA pour renforcer dans la Sarthe le contingent de véhicules qui participent d'ordinaire au Championnat du monde d'Endurance de la FIA.

Lire aussi :

Cependant, les difficultés liées à la pandémie de COVID-19, qu'elles soient économiques ou pratiques, notamment en raison des incertitudes pesant sur les voyages, ont poussé Porsche à retirer les deux voitures venues d'Amérique du Nord pour se focaliser sur celles qui sont gérées par le Team Manthey. Les 24 Heures du Mans 2020, prévues pour le moment les 19 et 20 septembre, connaissent donc deux retraits de plus après le forfait du Team SRT41 (Garage 56) mené par Frédéric Sausset. 

Nick Tandy, Earl Bamber et Matt Campbell étaient attendus au volant de la Porsche #93 alors qu'un line-up 100% tricolore devait hériter de la #94, avec Patrick Pilet, Mathieu Jaminet et Julien Andlauer. Aucun changement n'est prévu pour les équipages des voitures qui restent engagées. La catégorie GTE Pro, avec ces défections, est désormais réduite à neuf voitures au total dont trois Ferrari 488 GTE, deux Corvette C8.R et deux Aston Martin Vantage GTE.

Lire aussi :

Cela semble donc ouvrir la voie à ce que la LMP1 de ByKolles et la seconde LMP2 d'IDEC Sport rejoignent la liste des participantes après avoir été placées sur celle des réservistes. Cela ferait monter à sept le nombre de prototypes inscrits en LMP1 et à 25 en LMP2, tout en assurant un total de 62 voitures au départ.

Avec Jamie Klein 

Convaincu par le LMDh, Porsche lance une "étude conceptuelle"

Article précédent

Convaincu par le LMDh, Porsche lance une "étude conceptuelle"

Article suivant

Peugeot maintient son retour en WEC malgré le dilemme Hypercar/LMDh

Peugeot maintient son retour en WEC malgré le dilemme Hypercar/LMDh
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Événement 24 Heures du Mans
Équipes CORE autosport
Auteur Fabien Gaillard