Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Privé de 24H du Mans par Vanwall, Villeneuve règle ses comptes

Jacques Villeneuve a révélé n'avoir toujours pas été officiellement prévenu par Vanwall de son éviction pour les 24 Heures du Mans. Il quitte le projet avec effet immédiat et donne sa version des faits.

#4 Floyd Vanwall Racing Team Vanwall Vandervell 680: Jacques Villeneuve

Photo de: JEP / Motorsport Images

Moins d'une semaine après l'officialisation de son remplacement par Tristan Vautier au sein de l'équipage Vanwall Racing en Hypercar, Jacques Villeneuve sort du silence. Et le Champion du monde 1997 règle ses comptes puisqu'il révèle avoir été évincé sans discussions préalables par la structure de Colin Kolles à quelques jours des 24 Heures du Mans.

Absent dans la Sarthe, il ne reprendra pas le volant sous les couleurs de l'équipe pour la suite de la saison en WEC, alors que son ex-patron avait évoqué la naissance de son sixième enfant. Papa depuis la semaine dernière d'une petite Olivia, Jacques Villeneuve donne aujourd'hui sa version des faits.

"Je suis profondément déçu d'avoir appris mon remplacement pour les prochaines 24 Heures du Mans par un communiqué de Vanwall Racing Team ByKolles le 25 mai 2023", déplore le Québécois. "À ce jour, je n'ai reçu aucune communication officielle de l'équipe, ce qui est d'autant plus surprenant que je suis toujours sous contrat pour participer aux 24 Heures du Mans."

"Le timing du communiqué a étrangement coïncidé avec mon arrivée imminente à l'hôpital pour la naissance de notre petite fille, qui était prévue pour le 26 mai. ByKolles était parfaitement au courant de cet événement familial, ce qui m'a empêché de répondre ou de gérer cette annonce soudaine."

"En tant que famille de pilotes, nous avons toujours réussi à équilibrer nos vies personnelles et nos carrières professionnelles, la course automobile occupant toujours une place prépondérante. En fait, ma préparation pour les 24 Heures du Mans a été méticuleuse et bien organisée. J'ai consacré beaucoup de temps et d'efforts à me préparer physiquement et mentalement pour ce défi extraordinaire que j'attendais avec impatience. Après mes victoires aux 500 Miles d'Indianapolis et en Formule 1, les 24 Heures du Mans occupent une place particulière pour moi. Je suis donc profondément déçu que l'opportunité d'y participer me soit injustement et unilatéralement refusée."

Présent lors des trois premières manches du WEC avec Vanwall, Jacques Villeneuve a connu un retour en Endurance compliqué, avec plusieurs incidents. Il était impliqué de manière quasiment systématique, bien que l'origine des problèmes soit fréquemment mécanique, à l'image de la rupture des freins au Portugal. Il y a également eu cet accrochage très coûteux dans le trafic lors des 6 Heures de Spa.

"Dans ces circonstances, j'ai pris la décision de ne pas participer au reste de la saison du WEC avec ByKolles", conclut Jacques Villeneuve. "Au lieu de ça, je vais rediriger mon attention et mon énergie vers la préparation d'une saison de compétition 2024 plus réussie et plus satisfaisante sur le plan professionnel."

Contacté par nos soins, Colin Kolles maintient de son côté sa version des faits et assure que Jacques Villeneuve l'avait informé à la mi-mai de son intention de quitter le projet et de ne pas participer aux 24 Heures du Mans.

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Alpine offre un aperçu de son prototype LMDh
Article suivant La BoP modifiée avant les 24H du Mans, Toyota le plus touché

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse