WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
40 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
5 jours

Rahel Frey : "Nous pouvons faire quelque chose de bien"

partages
commentaires
Rahel Frey : "Nous pouvons faire quelque chose de bien"
Par :
, Motorsport.com Switzerland
13 juin 2019 à 05:30

Tout comme lors de sa première participation aux 24 Heures du Mans, Rahel Frey emmènera un équipage 100% féminin cette année, cette fois au volant d'une Ferrari 488 GTE Am du Kessel Racing, un engagement soutenu par la commission Women in Motorsport de la FIA.

Rahel Frey avait déjà écrit une page d'histoire il y a neuf ans pour sa première participation au Mans, avec un équipage entièrement féminin, et même 100% suisse puisqu'elle faisait alors équipe avec Natacha Gachnang et Cyndie Allemann au volant de l'impressionnante Ford GT1 de l'équipe Matech Competition. Mais les trois jeunes femmes avaient été contraintes à l'abandon sur problème technique assez rapidement, la native de Niederbipp n'ayant même pas eu l'occasion de prendre le volant en course.

#83 Kessel Racing Ferrari 488 GTE: Manuela Gostner, Rahel Frey, Michelle Gatting

#83 Kessel Racing Ferrari 488 GTE: Manuela Gostner, Rahel Frey, Michelle Gatting

Photo de: Rainier Ehrhardt

Neuf ans plus tard, voici Rahel Frey de retour dans la Sarthe, encore sous les couleurs d'une écurie suisse – le Kessel Racing -, et encore accompagnée de deux équipières, cette fois la Danoise Michelle Gatting, et l'Italienne Manuela Gostner. Le premier équipage 100% féminin depuis… 2010. Un engagement de surcroît soutenu par la FIA via sa commission Women in Motorsport, emmenée par Michèle Mouton et Cathy Muller.

Lire aussi:

"Je suis ravie d'être à nouveau au départ des 24 Heures du Mans cette année", explique Rahel Frey à Motorsport.com. "C'est toujours mieux d'avoir déjà disputé l'épreuve, mais beaucoup de choses ont changé en neuf ans, la piste tout d'abord, et la voiture n'est plus la même évidemment. Mais nous nous sommes bien préparés, nous sommes là depuis samedi, nous avons eu le temps de nous mettre dans le bain. Nous ne sommes pas trop stressées… pas encore !"

#83 Kessel Racing Ferrari 488 GTE: Rahel Frey

#83 Kessel Racing Ferrari 488 GTE: Rahel Frey

Photo de: Nikolaz Godet

"Je suis très heureuse de représenter les filles en sport automobile", continue Rahel Frey. "Nous avons beaucoup de soutien de la part de la FIA, et c'est quelque chose de très appréciable. Et puis, avec Michelle et Manuela, nous formons un bon équipage, très équilibré, et un équipage parfait pour les courses d'endurance".

Un équipage qui a déjà prouvé sa valeur en allant décrocher une deuxième place en catégorie GTE lors de l'ouverture de l'European Le Mans Series sur le circuit Paul Ricard, manche d'ouverture de la saison, avant une sixième place de la catégorie à Monza. 

Related drivers:

"Nous avons prouvé que nous pouvons être performantes et aller chercher des résultats lors du début de saison", poursuit Rahel Frey. "La deuxième place du Paul Ricard était une belle source de motivation pour toute l'équipe Kessel Racing, qui travaille très dur depuis le début de la saison. A Monza, le résultat était moins bon mais le rythme était là. C'était bien de débuter comme ça, cela nous permet d'aborder Le Mans avec moins de stress."

Avant d'attaquer le double tour d'horloge du Mans, Rahel Frey aborde humblement l'épreuve. "L'objectif est de finir la course", annonce-t-elle. "En 2010, cela n'a pas été le cas, mais nous allons tout faire pour aller au bout. Il faudra pour cela ne pas faire trop d'erreurs, et si nous parvenons à faire cela, alors je pense que nous pourrons faire quelque chose de bien."

 
Article suivant
Frayeur mais pole position provisoire pour Toyota au Mans

Article précédent

Frayeur mais pole position provisoire pour Toyota au Mans

Article suivant

SMP à la fête en ligne droite, sur le fil en courbe

SMP à la fête en ligne droite, sur le fil en courbe
Charger les commentaires