René Rast et Nico Müller rejoignent Audi en LMDh

Audi a confirmé ses deux premiers pilotes, René Rast et Nico Müller, pour son retour en Endurance prévu pour 2023. Rast va également faire son retour en DTM avec le constructeur allemand.

René Rast et Nico Müller rejoignent Audi en LMDh

Après avoir quitté la Formule E au terme de la saison 2020-2021, Audi prépare activement ses deux nouveaux programmes, son arrivée au Dakar avec un modèle électrique et son retour en Endurance dans la catégorie Hypercar. Ce dernier est prévu pour 2023 à travers la plateforme LMDh et peu de détails ont été donnés sur le projet de la firme aux anneaux, si ce n'est que son moteur sera placé dans un châssis LMP2 de Multimatic.

Audi a confirmé deux premiers pilotes, René Rast et Nico Müller, déjà liés au constructeur. Rast roulait pour l'équipe Audi en Formule E cette année, après avoir décroché trois titres en DTM, et il retrouvera le championnat allemand dès l'an prochain. Müller représente de son côté Audi en DTM et dans différentes compétitions de GT depuis 2014.

"René Rast et Nico Müller font partie des meilleurs pilotes sur le marché et je suis très heureux d'aborder l'avenir avec eux", déclare Julis Seebach, patron d'Audi Sport. "En plus de leurs performances en piste, ils ont ce qu'il faut pour faire avancer une équipe. C'est bien de voir Rene de retour en DTM. En même temps, René et Nico sont les deux premiers pilotes avec qui nous préparons notre retour au Mans."

Müller avait pris les devant en annonçant son participation au programme en Endurance via les réseaux sociaux. "Je suis très heureux de vous annoncer que j'ai prolongé mon contrat avec Audi et que je suis confirmé comme l'un de leurs pilotes officiels en LMDh", a-t-il écrit sur Twitter. "Des mois de préparations importants et intenses nous attendent avant d'entamer la compétition en 2023."

 

Audi devrait continuer à puiser dans son vivier de pilotes pour nourrir son programme Hypercar. Lucas di Grassi, qui portait les couleurs d'Audi jusqu'à la saison 2020-2021 de Formule E, a déjà exprimé son désir de représenter à nouveau le constructeur en Endurance, après avoir déjà roulé pour lui en LMP1 de 2013 à 2016, dernière année où les R18 E-Tron Quattro ont été engagées aux 24 Heures du Mans et dans le WEC.

Les annonces de pilotes devraient se multiplier au cours des prochains mois puisque neuf projets doivent prendre forme en Hypercar, en plus de ceux de Toyota et Glickenhaus, présents dès cette année pour le lancement de cette catégorie qui a pris le relais du LMP1. Peugeot et ByKolles sont attendus avec des prototypes répondant au règlement LMH en 2022, avant Ferrari un an plus tard. L'année 2023 marquera les arrivées d'Audi, Porsche, Acura, BMW et Cadillac en LMDh, avant l'implication d'Alpine à partir de la saison 2024. Des engagements de Lamborghini et Bentley sont également à l'étude.

Avec Sven Haidinger

Lire aussi :

partages
commentaires
Alpine annonce son engagement en LMDh

Article précédent

Alpine annonce son engagement en LMDh

Article suivant

La porte s'ouvre pour Alpine en 2022

La porte s'ouvre pour Alpine en 2022
Charger les commentaires