Moto3
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
30 avr.
Prochain événement dans
19 jours
Moto2
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
30 avr.
Prochain événement dans
19 jours
Formule E WEC
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
98 jours
WSBK
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
40 jours
C
Misano
11 juin
Prochain événement dans
61 jours
MotoGP
04 avr.
Événement terminé
IndyCar
C
Birmingham
16 avr.
Prochain événement dans
5 jours
C
St. Petersburg
23 avr.
Prochain événement dans
12 jours
FIA F3
C
Barcelone
07 mai
Prochain événement dans
26 jours
C
Paul Ricard
25 juin
Prochain événement dans
75 jours
FIA F2
27 mars
Événement terminé
C
Monaco
20 mai
Prochain événement dans
39 jours
Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.

Rookies, kit aéro et pneus seront la priorité d'Alpine sur la Journée Test

Le programme du constructeur français sera axé autour de trois priorités dimanche, à l'occasion de la Journée Test des 24 Heures du Mans, dont celle de qualifier ses deux pilotes débutants.

Rookies, kit aéro et pneus seront la priorité d'Alpine sur la Journée Test
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici
#36 Signatech Alpine A460: Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi
#35 Baxi DC Racing Alpine A460 - Nissan: David Cheng, Ho-Pin Tung, Nelson Panciatici

Si Alpine a pu sembler timide lors de la manche d’ouverture du FIA WEC, il en a été autrement à Spa-Francorchamps le mois dernier. Le constructeur français a ainsi fait triompher l’un de ses deux équipages dans la catégorie LMP2, celui de la voiture n°36 constitué par Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes. 

Le team Alpine Signatech, qui engage les deux A460 cette année en Championnat du monde, n’a pas pris le temps de savourer ce succès pour autant, basculant dès son retour de Belgique sur la préparation des 24 Heures du Mans. Les deux prototypes ont notamment été intégralement démontés pour une révision complète, avant d’être préparées dans leur configuration spécifique pour la classique mancelle via le kit aérodynamique type Le Mans. 

Ce kit Le Mans est constitué d’appendices spécifiques pour répondre aux exigences du circuit de la Sarthe, où les vitesses de pointe dépassent allègrement les 300 km/h avec 60% de pleine charge sur un tour de plus de 13 kilomètres. 

"Notre préparation pour les 24 Heures du Mans a débuté dès notre retour de Spa-Francorchamps", confirme Philippe Sinault, team principal de l’équipe. "Nous nous sommes appuyés sur notre expérience des années précédentes pour optimiser chaque détail. Pour l’équipe technique, le gros du travail a consisté à préparer toutes les pièces de secours avant et après les essais sur piste. En cas d’imprévu, cela nous permettrait d’intervenir très rapidement."

Deux débutants à qualifier

Après son arrivée l’an passé en WEC, qui a fait suite à une solide expérience en ELMS, Alpine a franchi un nouveau cap cette saison en passant à un nouveau châssis - une ORECA 05 rebadgée - et en engageant une voiture supplémentaire. Si l’une d’entre elles, la n°35, court sous la bannière chinoise de Baxi DC Racing Alpine, le travail reste réuni au sein d’une seule et même structure. 

Dimanche, à l’occasion de la Journée Test des 24 Heures du Mans, Alpine aura pour priorité de donner du temps de piste à ses rookies pour Le Mans, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes, qui doivent notamment s’acquitter des dix tours réglementaires afin de se qualifier pour la semaine mancelle. 

"D’une manière globale, nous profiterons de cette journée pour faire rouler les pilotes qui ont le moins d’expérience", explique Philippe Sinault. "Sur le plan technique, nous nous concentrerons sur la validation du kit aérodynamique et sur l’exploitation des pneumatiques Dunlop 2016. La piste risque d’être ‘verte’ au vu des conditions météo actuelles, avec un très faible niveau de grip. Nous savons que nous ne chercherons pas la performance pure."

partages
commentaires
Toyota espère conserver son avantage pneumatique au Mans

Article précédent

Toyota espère conserver son avantage pneumatique au Mans

Article suivant

G-Drive Racing et Berthon se séparent juste avant Le Mans

G-Drive Racing et Berthon se séparent juste avant Le Mans
Charger les commentaires