Moto3
C
GP du Qatar
28 mars
EL3 dans
25 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
30 jours
Moto2
C
GP du Qatar
28 mars
EL3 dans
25 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
30 jours
Formule E
10 avr.
Prochain événement dans
38 jours
WSBK
C
Estoril
07 mai
Prochain événement dans
65 jours
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
79 jours
MotoGP
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
30 jours
Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
47 jours

Schnitzer Motorsport proche de la liquidation après le départ de BMW

Schnitzer Motorsport est à la recherche urgente d'un acheteur qui pourrait sauver l'entreprise familiale.

L'équipe Schnitzer Motorsport, connue pour ses succès en voitures de tourisme et en Endurance, est en passe d'être liquidée, conséquence de la décision de BMW Motorsport de ne pas renouveler son soutien pour 2021.

Durant son heure de gloire dans les années 1980 et 90, l'équipe a notamment remporté des titres européens, mondiaux, allemands et italiens avec Roberto Ravaglia entre 1986 et 1991, et a inscrit les 24 Heures du Mans à son palmarès en 1999 avec la BMW V12 LMR de l'équipage Pierluigi Martini-Yannick Dalmas-Joachim Winkelhock. Plus récemment, elle s'est concentrée sur le GT, remportant notamment la Coupe du monde FIA GT à Macao en 2018 avec Augusto Farfus.

L'association historique de l'équipe avec BMW a toutefois pris fin au mois de décembre, lorsque la marque allemande a annoncé réduire son soutien aux programmes GT de ses clients pour ce qui est la dernière année d'homologation de la M6 GT3. Pour Schnitzer Motorsport, c'est la fin d'une histoire de 50 ans et un coup dur qui a mis en péril l'avenir de la structure familiale.

Herbert Schnitzer Jr confirme à présent à Motorsport.com que l'équipe "met actuellement en place sa liquidation" et que "certaines choses ont déjà été vendues".

"Ça nous fait vraiment mal au cœur", poursuit le patron de l'équipe. "Dans certains cas, nous avons passé plus de temps ensemble qu'avec nos familles − à part moi, puisque c'est ma famille."

Lire aussi :

Herbert Schnitzer Jr espère désormais trouver un acquéreur qui parviendrait à reprendre l'équipe sans la démanteler. "La fin ne peut être évitée que si un acheteur devait encore se présenter et reprendre une grande partie de l'entreprise et du personnel", explique-t-il. "Nous nous mettrions alors d'accord sur l'utilisation du nom. Ensuite, l'acheteur pourra encore décider s'il veut louer ou acheter les locaux ou bien en ouvrir de nouveaux."

"Ce serait la seule chance d'éviter cela", poursuit-il. "Un partage de propriété ne convient pas avec la décision de fermer l'entreprise. Il faut vraiment quelqu'un qui rachète et fasse revivre [l'équipe] sous une autre forme. Le plus important, c'est que les gens soient repris."

Quant à l'acquisition des droits d'utilisation du nom de la famille Schnitzer afin d'assurer sa pérennité dans le milieu, elle est ouverte à la discussion. "Si quelqu'un veut faire du sport auto sous le nom de Schnitzer et avec notre logo, il restera encore une chance", explique Herbert Schnitzer Jr. "Il faudrait qu'il achète du nouvel équipement, mais il devrait aussi prendre en charge les personnes, cela fait partie de la base juridique."

"Mais étant donné qu'à un moment donné nous allons aussi vendre nos souvenirs et nos trophées, il serait bon que cet acheteur arrive tôt, car c'est notre Histoire. Donc si quelqu'un devait arriver maintenant, nous stopperions notre préparation pour la présentation de la vente. L'espoir fait vivre."

partages
commentaires
Le puzzle de la catégorie hydrogène se complète

Article précédent

Le puzzle de la catégorie hydrogène se complète

Article suivant

Vergne et Magnussen parmi les pilotes Peugeot Hypercar

Vergne et Magnussen parmi les pilotes Peugeot Hypercar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries GT , 24 Heures du Mans , WEC
Auteur James Newbold