Séance d'essais capitale pour Nissan cette semaine

Absent sur la piste à Silverstone ce week-end, pour la manche d'ouverture du WEC, Nissan était tout de même bien représenté dans le paddock britannique. Plusieurs pilotes d'usine du constructeur japonais étaient présents, tout comme la fameuse GT-R LM Nismo exposée pour les fans. Cette dernière ne fera pas ses débuts avant le rendez-vous du Mans.

Après cette nouvelle présence événementielle, Nissan a mis le cap immédiatement sur les Etats-Unis pour reprendre ses essais avec son nouveau proto LMP1 à traction avant.

La voiture pour Le Mans doit être homologuée avant la fin du mois et il s'agit désormais d'un test "vital" pour Nissan, qui doit emmagasiner un kilométrage maximum. Quatre jours d'essais privés sont donc au menu cette semaine.

"Nous sommes dans les dernières étapes de préparation de notre LMP1 pour ses débuts au Mans", confirme Darren Cox, qui dirige Nismo et le programme Endurance de Nissan. "Les quatre prochaines journées nous offriront l'opportunité de véritablement emmagasiner de la distance avec la voiture, afin de faire en sorte que nous soyons prêts pour la course de notre vie au Mans."

"C'est dommage de ne pas avoir pu débuter à Silverstone. […] Nous avons vu une course incroyable ce week-end et nous sommes impatients d'ajouter le LMP1 à la compétition que nous connaissons déjà avec le LMP2, le LMP3 et bien sûr le GT3."

Il est toujours prévu que Nissan engage trois prototypes aux 24 Heures du Mans, puis deux par course pour la suite du Championnat du Monde. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans , WEC
Pilotes Marc Gene , Olivier Pla , Max Chilton , Lucas Ordoñez , Harry Tincknell , Jann Mardenborough
Équipes Nissan
Type d'article Actualités
Tags preparation, tests