Simulation de 30 heures "impeccable" pour Audi au Castellet

Entre deux manches du WEC, Audi a achevé un test très important en vue des 24 Heures du Mans. Comme chaque année à pareille époque, le constructeur allemand a mené une simulation grandeur nature dans le Sud de la France, sur le circuit Paul Ricard, afin de préparer au mieux le grand rendez-vous manceau.

A cette occasion, l'Audi R18 e-tron quattro a roulé avec sa configuration typée Le Mans. A son bord, les neuf pilotes engagés par la marque aux anneaux pour le double tour d'horloge sarthois se sont relayés : Marcel Fässler, André Lotterer, Benoît Tréluyer, Lucas di Grassi, Loïc Duval, Oliver Jarvis, Filipe Albuquerque, Marco Bonanomi et René Rast. Le pilote de réserve Mike Rockenfeller était également présent.

Entre lundi et jeudi, la semaine dernière, plus de 6.500 km ont été parcourus et un test d'endurance de 30 heures a été effectué. Celui-ci s'est déroulé "impeccablement" selon Audi Sport.

"Nous avons vérifié tout ce qui était sur notre liste, et nous avons mené impeccablement un test d'endurance de 30 heures", a confirmé Chris Reinke, Directeur LMP1 d'Audi Sport. "En plus de cela, nos pilotes ont pu emmagasiner beaucoup d'expérience au volant de la dernière version de notre voiture de course. C'était un test réussi."

A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans , WEC
Pilotes André Lotterer , Marcel Fässler , Benoit Tréluyer , Marco Bonanomi , Mike Rockenfeller , Oliver Jarvis , Lucas Di Grassi , Loïc Duval , Filipe Albuquerque , René Rast
Équipes Team Joest
Type d'article Actualités
Tags castellet, endurance, essais, simulation