DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
24 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Course dans
00 Heures
:
00 Minutes
:
41 Secondes
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
4 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
60 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
10 jours
Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Course dans
04 Heures
:
10 Minutes
:
41 Secondes
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

La Toyota #8 reprend la tête au lever du soleil

partages
commentaires
La Toyota #8 reprend la tête au lever du soleil
Par :
17 juin 2018 à 04:48

La Toyota du trio Alonso-Buemi-Nakajima a repris les commandes des 24 Heures du Mans en début de matinée.

Après une nuit de remontée régulière, tout d’abord dans les mains de Fernando Alonso, puis celles de Kazuki Nakajima, la Toyota #8 a repris les commandes des 24 Heures du Mans, à 6h25 du matin.

Fernando Alonso, distancé à plus de deux minutes lors de la prise de volant, a été l’auteur d’un triple relais nocturne remarqué, au cours duquel il a repris 1min25 à un José María López peu combatif. Le duel entre les deux Toyota a semblé plus équilibré une fois Kamui Kobayashi passé dans la #7, et rendant la monnaie de sa pièce à Nakajima dans la gestion du trafic et l’alignement de temps au tour réguliers.

Le Japonais parvenait ainsi à conserver une avance de 10 à 15 secondes sur son compatriote pendant un segment de course, avant que le lever du soleil ne voie la #8 prendre les commandes.

Dans la soirée de samedi, la voiture occupant la tête de la course avait écopé d’une pénalité de 60 secondes d’immobilisation aux stands pour un excès de vitesse dont s’était rendu coupable Sébastien Buemi dans une phase de Slow Zone.

Suivez la suite des 24 Heures du Mans en direct intégral sur Motorsport.com !

 

 

Article suivant
Alonso : Remontée nocturne de 1min30 et "une partie du travail fait"

Article précédent

Alonso : Remontée nocturne de 1min30 et "une partie du travail fait"

Article suivant

24 Heures du Mans : le point à 9h

24 Heures du Mans : le point à 9h
Charger les commentaires