WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Course dans
04 Heures
:
25 Minutes
:
43 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
33 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
13 déc.
-
15 déc.
Événement terminé

Toyota reçoit et accepte les excuses de Vincent Capillaire

partages
commentaires
Toyota reçoit et accepte les excuses de Vincent Capillaire
Par :
22 juin 2017 à 14:29

L'affaire de la pitlane survenue durant les 24 Heures du Mans est "désormais close" selon Toyota.

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin
La porte du garage de la #7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin after retirement
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Stéphane Sarrazin
#45 Algarve Pro Racing Ligier JS P217 Gibson: Mark Patterson, Matt McMurry, Vincent Capillaire
#45 Algarve Pro Racing Ligier JS P217 Gibson: Mark Patterson, Matt McMurry, Vincent Capillaire

Alors qu'il avait déjà exprimé publiquement ses regrets, Vincent Capillaire avait également présenté ses excuses auprès de l'équipe Toyota. Le constructeur japonais les a acceptées et l'a fait savoir de manière officielle.

"Toyota Gazoo Racing est en mesure de confirmer avoir reçu des excuses de la part de Vincent Capillaire, suite à son acte durant les 24 Heures du Mans", a réagi l'équipe nippone ce jeudi. "Nous avons totalement accepté ses excuses et reconnaissons que son geste sportif n'a jamais eu l'intention de causer des conséquences néfastes pour notre voiture #7. Nous restons en bons termes avec Vincent et nous considérons que l'affaire est désormais close."

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, alors que la Toyota #7 occupait la tête des 24 Heures du Mans aux mains de Mike Conway, la voiture de sécurité est entrée en piste. Le Britannique a profité de cette neutralisation pour effectuer un arrêt au stand. Après avoir pris son relais, Kamui Kobayashi s'est immobilisé au bout de la pitlane, le feu étant logiquement passé au rouge. Alors qu'il s'apprêtait à prendre son relais, Vincent Capillaire, pilote de l'équipage Algarve Pro Racing LMP2 s'est approché de la TS050 Hybrid pour manifester une "marque d'encouragement" au travers d'un pouce levé. Kobayashi a malheureusement interprété ce geste comme étant celui d'un commissaire et a repris la piste.

Très vite, Toyota a intimé l'ordre à son pilote de s'arrêter. Le directeur technique Pascal Vasselon a ensuite confié que cet événement avait entraîné une surchauffe de l'embrayage, qui n'est pas préparé à ce type d'actions répétées, avec trois redémarrages imprévus. Un tour plus tard, la Toyota #7 a abandonné, embrayage cassé. 

Article suivant
Jean Todt et le LMP1 : "Pourquoi devrions-nous être inquiets ?"

Article précédent

Jean Todt et le LMP1 : "Pourquoi devrions-nous être inquiets ?"

Article suivant

Gagner Le Mans au général, Jota n'a jamais "osé en rêver"

Gagner Le Mans au général, Jota n'a jamais "osé en rêver"
Charger les commentaires