DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
28 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
1 jour
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
1 jour
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
8 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
64 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
14 jours
Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
C
Macau
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
03 Heures
:
46 Minutes
:
34 Secondes

Frayeur mais pole position provisoire pour Toyota au Mans

partages
commentaires
Frayeur mais pole position provisoire pour Toyota au Mans
Par :
12 juin 2019 à 22:08

Au soir de la première journée d'essais qualificatifs, c'est Toyota qui mène la danse dans la Sarthe. Néanmoins, ce mercredi soir n'a pas été un long fleuve tranquille pour une équipe mise au défi par SMP Racing, puis victime d'un accident inhabituel.

B.D., Le Mans -  Après des essais libres plutôt agités, place aux qualifications dans la nuit mancelle. La pluie a laissé les concurrents tranquilles et ne s'est pas invitée pendant la pause, ce qui a offert une piste essentiellement sèche à 22 heures. Logiquement, la meute s'est donc précipitée à la sortie des stands, notamment du côté des LMP1, dans l'espoir de s'aménager un tour clair avec des pneus neufs et d'aller assurer un premier chrono.

À ce petit jeu, c'est d'abord SMP Racing qui a fait parler la poudre, avec un Egor Orudzhev impressionnant qui a signé un chrono en 3'17"633, soit 1"5 plus vite qu'il y a un an, déjà ! Le prototype russe a tenu le haut du pavé quelques minutes, avant que Kamui Kobayashi ne se charge de le déloger, sans toutefois frapper trop fort, puisque le Japonais a amélioré le temps de référence d'une demi-seconde, en 3'17"161. Dans cette quête du tour clair, tout le monde n'a pas eu sa chance. Ce fut le cas pour la Toyota #8, mais aussi pour la Rebellion d'André Lotterer ou encore la BR1 de Stoffel Vandoorne. Tout ce petit monde a ainsi dû se contenter d'un chrono assez éloigné du véritable potentiel, mais permettant déjà de jouer placé. 

Lire aussi :

En proie à des difficultés lors de la Journée Test, DragonSpeed a connu un début de séance intéressant avec un chrono en 3'20, mais l'histoire s'est arrêtée dès le cinquième tour dans la deuxième chicane des Hunaudières. Henrik Hedman s'est immobilisé à cet endroit et n'en est jamais reparti, nécessitant l'intervention des commissaires. Chez Rebellion, on est parvenu à améliorer au fil de la séance, notamment du côté de Thomas Laurent sur la #3, bien que le Français se soit fait une chaleur en se retrouvant dans les graviers de la Chicane Michelin à mi-séance. Fernando Alonso a quant à lui ramené la Toyota #8 en quatrième position avec un tour en 3'19"837 à quelques minutes du drapeau à damier. 

L'incroyable mésentente

En début de deuxième heure, la hiérarchie n'a quasiment pas évolué. Le fait marquant s'est produit au niveau du Raccordement, fruit d'une mésentente aussi bien spectaculaire que difficilement compréhensible, mais sur laquelle on se gardera de tirer des conclusions hâtives. Au volant de la DragonSpeed #31, Roberto González est parti en tête-à-queue avant de reprendre la piste... au moment où arrivait à vive allure la Toyota #7 de Mike Conway. Le contact s'est avéré inévitable, et les images impressionnantes. Aussi incroyable que cela puisse paraître, les deux autos ont repris la piste moins d'une demi-heure après les faits, ce qui permet de saluer à nouveau le travail remarquable fourni par les mécaniciens durant la semaine mancelle, et dans toutes les équipes. 

 

Ironie du sort, on retiendra que cet accrochage s'est produit entre deux leaders de catégorie, puisque la DragonSpeed #31 s'est octroyé le meilleur chrono du LMP2. Une performance signée en 3'26"804 par Pastor Maldonado, et plaçant l'Oreca 07 devant l'Alpine, pour un petit dixième seulement. D'aucuns diront que le décor de la lutte finale pour le titre est planté, même si manque à l'appel pour le moment l'Oreca #38 du Jackie Chan DC Racing. La troisième place du LMP2 est jusqu'ici détenue par la Ligier #22 de United Autosports. 

Au terme de cette première soirée, nous avons donc la Toyota #7 en pole position provisoire devant la SMP #17, la Rebellion #3 et la Toyota #8. 

#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez après son crash

Ford émerge sur le tard, Aston fait de la résistance

Dans les rangs du LMGTE Pro, difficile de se dire pour le moment que les masques commencent à tomber, mais la hiérarchie a commencé à se dessiner, au moins de manière temporaire. Dans une catégorie particulièrement relevée, et qui avait réuni une dizaine de voitures dans la même seconde lors de la Journée Test, c'est d'abord Aston Martin qui est sorti du lot grâce au chrono enregistré avec la #97 par Alex Lynn, en 3'50"037. Mais peu avant minuit, Harry Tincknell a propulsé Ford en pole provisoire, coupant la ligne en 3'49"530 avec la #67. Et Porsche a également accéléré, plaçant la #93 au second rang et laissent entrevoir le duel espéré par beaucoup entre les deux constructeurs.

En LMGTE Am, c'est le Dempsey-Proton Racing qui mène la danse après cette première séance, l'œuvre de la #88. Le plateau de la catégorie était ce soir amputé d'une autre Porsche de l'écurie allemande, suite à l'accident violent de Tracy Krohn lors des essais libres. Si les nouvelles du pilote américain sont rassurantes, le rideau du box est resté fermé toute la soirée et le travail s'annonce conséquent pour espérer reprendre la piste jeudi... 

France 24 Heures du Mans - Classement après les Qualifications 1

Cla # Pilotes Voiture Class Tours Temps Gap
1 7 United Kingdom Mike Conway
Japan Kamui Kobayashi
Argentina José María López
Toyota TS050 Hybrid LMP1 25 3'17.161
2 17 France Stéphane Sarrazin
Russian Federation Egor Orudzhev
Russian Federation Sergey Sirotkin
BR Engineering BR1 LMP1 23 3'17.633 0.472
3 3 France Thomas Laurent
France Nathanaël Berthon
United States Gustavo Menezes
Rebellion R13 LMP1 19 3'19.603 2.442
4 8 Switzerland Sébastien Buemi
Japan Kazuki Nakajima
Spain Fernando Alonso
Toyota TS050 Hybrid LMP1 30 3'19.632 2.471
5 10 Sweden Henrik Hedman
United Kingdom Ben Hanley
Netherlands Renger van der Zande
BR Engineering BR1 LMP1 9 3'20.200 3.039
6 1 Switzerland Neel Jani
Germany André Lotterer
Brazil Bruno Senna
Rebellion R13 LMP1 27 3'20.297 3.136
7 11 Russian Federation Vitaly Petrov
Russian Federation Mikhail Aleshin
Belgium Stoffel Vandoorne
BR Engineering BR1 LMP1 19 3'20.934 3.773
8 4 France Tom Dillmann
United Kingdom Oliver Webb
Italy Paolo Ruberti
ENSO CLM P1/01 LMP1 21 3'25.246 8.085
9 31 Mexico Roberto Gonzalez
Venezuela Pastor Maldonado
United Kingdom Anthony Davidson
Oreca 07 LMP2 22 3'26.804 9.643
10 36 France Nicolas Lapierre
Brazil André Negrao
France Pierre Thiriet
Alpine A470 LMP2 24 3'26.935 9.774
11 22 United Kingdom Philip Hanson
Portugal Filipe Albuquerque
United Kingdom Paul Di Resta
Ligier JSP 217 LMP2 28 3'27.338 10.177
12 48 France Paul Lafargue
France Paul Loup Chatin
Mexico Memo Rojas
Oreca 07 LMP2 24 3'27.847 10.686
13 30 France Nico Jamin
France Pierre Ragues
France Romain Dumas
Oreca 07 LMP2 17 3'28.653 11.492
14 38 China Ho-Pin Tung
Monaco Stéphane Richelmi
France Gabriel Aubry
Oreca 07 LMP2 26 3'28.738 11.577
15 28 France François Perrodo
France Matthieu Vaxiviere
France Loïc Duval
Oreca 07 LMP2 24 3'28.840 11.679
16 29 Netherlands Frits van Eerd
Netherlands Giedo van der Garde
Netherlands Nyck de Vries
Dallara P217 LMP2 28 3'28.909 11.748
17 26 Russian Federation Roman Rusinov
Netherlands Job van Uitert
France Jean-Éric Vergne
Aurus 01 LMP2 28 3'29.107 11.946
18 25 France David Zollinger
France Andrea Pizzitola
United States John Falb
Oreca 07 LMP2 28 3'29.126 11.965
19 37 Denmark David Heinemeier Hansson
United Kingdom Jordan King
United States Ricky Taylor
Oreca 07 LMP2 30 3'29.498 12.337
20 32 Ireland Ryan Cullen
United Kingdom Alex Brundle
Ligier JSP 217 LMP2 24 3'29.583 12.422
21 47 Italy Roberto Lacorte
Italy Giorgio Sernagiotto
Italy Andrea Belicchi
Dallara P217 LMP2 23 3'29.748 12.587
22 23 Austria Rene Binder
France Julien Canal
United Kingdom Will Stevens
Ligier JSP 217 LMP2 28 3'29.821 12.660
23 34 Poland Jakub Smiechowski
United Kingdom James Winslow
United Kingdom Nigel Moore
Ligier JSP 217 LMP2 27 3'30.744 13.583
24 39 France Tristan Gommendy
France Vincent Capillaire
Switzerland Jonathan Hirschi
Oreca 07 LMP2 23 3'30.970 13.809
25 43 Canada John Farano
India Arjun Maini
France Norman Nato
Oreca 07 LMP2 25 3'31.017 13.856
26 20 Denmark Anders Fjordbach
Denmark Dennis Andersen
Switzerland Mathias Beche
Oreca 07 LMP2 21 3'32.945 15.784
27 49 Slovakia Miro Konopka
Sweden Henning Enqvist
Russian Federation Konstantin Tereshchenko
Ligier JSP 217 LMP2 25 3'35.480 18.319
28 50 France Erwin Creed
France Romano Ricci
United States Nick Boulle
Ligier JSP 217 LMP2 16 3'38.663 21.502
29 67 Guernsey Andy Priaulx
United Kingdom Harry Tincknell
United States Jonathan Bomarito
Ford GT LMGTE PRO 23 3'49.530 32.369
30 93 France Patrick Pilet
New Zealand Earl Bamber
United Kingdom Nick Tandy
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 23 3'49.558 32.397
31 97 United Kingdom Alex Lynn
Belgium Maxime Martin
United Kingdom Jonathan Adam
Aston Martin Vantage AMR LMGTE PRO 27 3'50.037 32.876
32 91 Italy Gianmaria Bruni
Austria Richard Lietz
France Frederic Makowiecki
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 25 3'50.099 32.938
33 94 Germany Sven Muller
France Mathieu Jaminet
Norway Dennis Olsen
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 25 3'50.278 33.117
34 92 Denmark Michael Christensen
France Kévin Estre
Belgium Laurens Vanthoor
Porsche 911 RSR LMGTE PRO 25 3'50.468 33.307
35 95 Denmark Marco Sørensen
Denmark Nicki Thiim
United Kingdom Darren Turner
Aston Martin Vantage AMR LMGTE PRO 25 3'50.812 33.651
36 71 Italy Davide Rigon
United Kingdom Sam Bird
Spain Miguel Molina
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 18 3'50.850 33.689
37 81 Netherlands Nick Catsburg
Germany Martin Tomczyk
Austria Philipp Eng
BMW M8 GTE LMGTE PRO 26 3'51.476 34.315
38 69 Australia Ryan Briscoe
United Kingdom Richard Westbrook
New Zealand Scott Dixon
Ford GT LMGTE PRO 22 3'51.821 34.660
39 63 Denmark Jan Magnussen
Spain Antonio Garcia
Germany Mike Rockenfeller
Chevrolet Corvette C7R LMGTE PRO 24 3'52.109 34.948
40 51 Italy Alessandro Pier Guidi
United Kingdom James Calado
Brazil Daniel Serra
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 26 3'52.128 34.967
41 88 Japan Satoshi Hoshino
Italy Giorgio Roda
Italy Matteo Cairoli
Porsche 911 RSR LMGTE AM 23 3'52.454 35.293
42 64 United Kingdom Oliver Gavin
United States Tommy Milner
Switzerland Marcel Fässler
Chevrolet Corvette C7R LMGTE PRO 17 3'52.490 35.329
43 56 Germany Jörg Bergmeister
United States Patrick Lindsey
Norway Egidio Perfetti
Porsche 911 RSR LMGTE AM 20 3'52.750 35.589
44 89 Brazil Pipo Derani
United Kingdom Oliver Jarvis
France Jules Gounon
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 25 3'52.997 35.836
45 68 United States Joey Hand
Germany Dirk Müller
France Sébastien Bourdais
Ford GT LMGTE PRO 19 3'53.053 35.892
46 77 Australia Matt Campbell
Germany Christian Ried
France Julien Andlauer
Porsche 911 RSR LMGTE AM 22 3'53.408 36.247
47 82 Brazil Augusto Farfus
Portugal António Félix da Costa
Finland Jesse Krohn
BMW M8 GTE LMGTE PRO 23 3'53.498 36.337
48 98 Canada Paul Dalla Lana
Portugal Pedro Lamy
Austria Mathias Lauda
Aston Martin Vantage LMGTE AM 26 3'53.530 36.369
49 54 Switzerland Thomas Flohr
Italy Francesco Castellacci
Italy Giancarlo Fisichella
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 19 3'53.793 36.632
50 66 Germany Stefan Mücke
France Olivier Pla
United States Billy Johnson
Ford GT LMGTE PRO 16 3'53.793 36.632
51 90 Turkey Salih Yoluc
United Kingdom Euan Hankey
Ireland Charlie Eastwood
Aston Martin Vantage LMGTE AM 22 3'53.974 36.813
52 78 Italy Louis Prette
Italy Philippe Prette
France Vincent Abril
Porsche 911 RSR LMGTE AM 21 3'54.324 37.163
53 84 United States Jeff Segal
Brazil Rodrigo Baptista
Canada Wei Lu
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 23 3'54.513 37.352
54 70 Japan Motoaki Ishikawa
Monaco Olivier Beretta
Italy Eddie Cheever III
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 27 3'54.737 37.576
55 86 United Kingdom Michael Wainwright
United Kingdom Ben Barker
Germany Thomas Preining
Porsche 911 RSR LMGTE AM 24 3'55.033 37.872
56 62 United States Cooper MacNeil
Finland Toni Vilander
United Kingdom Robert Smith
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 25 3'55.544 38.383
57 57 Takeshi Kimura
Italy Kei Cozzolino
France Come Ledogar
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 21 3'56.034 38.873
58 61 Argentina Luis Perez-Companc
Ireland Matt Griffin
Italy Matteo Cressoni
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 22 3'56.072 38.911
59 60 Italy Claudio Schiavoni
Italy Andrea Piccini
Italy Sergio Pianezzola
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 22 3'56.147 38.986
60 83 Italy Manuela Gostner
Switzerland Rahel Frey
Denmark Michelle Gatting
Ferrari 488 GTE LMGTE AM 24 3'56.333 39.172
61 85 United States Ben Keating
Netherlands Jeroen Bleekemolen
Brazil Felipe Fraga
Ford GT LMGTE AM 23 3'56.579 39.418
62 99 United States Tracy Krohn
Sweden Nic Jönsson
United States Patrick Long
Porsche 911 RSR LMGTE AM

Article suivant
EL - Toyota en tête avec deux secondes d'avance

Article précédent

EL - Toyota en tête avec deux secondes d'avance

Article suivant

Rahel Frey : "Nous pouvons faire quelque chose de bien"

Rahel Frey : "Nous pouvons faire quelque chose de bien"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Catégorie Qualifications 1
Auteur Basile Davoine