Un forfait de SARD Morand permet le retour de Viper au Mans

Il y aura une Viper au départ des 24 Heures du Mans en juin prochain. L'équipe Riley Motorsports, en tête de liste des suppléants, a obtenu le feu vert de l'ACO pour intégrer la liste des 56 engagés. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, c'est suite à un désistement que cette participation a été rendue possible.

On a en effet appris le forfait de l'une des deux Morgan Evo du team SARD Morand dans la catégorie LMP2. Le team suisse, qui n'a pas pu participer aux 6 Heures de Silverstone la semaine dernière, fait face à des ennuis internes suite à sa revente au groupe Kairos Technologies, visiblement remise en question.

Pour le moment, la structure de Benoit Morand maintient la présence de l'une de ses voitures sur la liste des engagés, la n°43. C'est la n°39 qui disparaît, sans que l'on sache encore quels seront les pilotes au volant du proto toujours inscrit. Un forfait qui remet directement en question le programme de téléréalité Race to 24, qui devait permettre à un pilote candidat de décrocher le sixième volant du team pour Le Mans.

Le repêchage de l'équipe Riley dans la catégorie LM GTE Am permettra de revoir une Viper au Mans pour la première fois depuis l'édition 2013. Le néerlandais Jeroen Bleekemolen est le pilote désigné de cette Viper n°53. Il participera pour la huitième fois aux 24 Heures du Mans, course où son meilleur résultat fut 6e en 2011 au volant d’une Lola de l’écurie Rebellion Racing.

Il reste désormais cinq voitures dans la liste des suppléantes, deux LMP2 et trois LM GTE.

A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Jeroen Bleekemolen
Équipes Team Sard , Riley Motorsports
Type d'article Actualités
Tags le mans, lmp2, morand, viper