Un week-end plein d’émotions pour Corvette, vainqueur en GTE Pro

partages
Un week-end plein d’émotions pour Corvette, vainqueur en GTE Pro
Par : Emmanuel Rolland
15 juin 2015 à 09:47

#64 Corvette Racing Corvette C7.R: Jordan Taylor, Oliver Gavin, Tommy Milner
#63 Corvette Racing Corvette C7.R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ryan Briscoe
#63 Corvette Racing Corvette C7.R : Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ryan Briscoe
#64 Corvette Racing Corvette C7.R : Jordan Taylor, Oliver Gavin, Tommy Milner
Corvette Racing : Oliver Gavin
Un Jordan Taylor surpris
#64 Corvette Racing Corvette C7.R : Jordan Taylor, Oliver Gavin, Tommy Milner et #63 Corvette Racing Corvette C7.R : Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ryan Briscoe
#1 Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid : Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima dépasse la #63 Corvette Racing Corvette C7.R : Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ryan Briscoe
#63 Corvette Racing Corvette C7.R: Jan Magnussen, Antonio Garcia, Ryan Briscoe
#64 Corvette Racing Corvette C7.R: Jordan Taylor, Oliver Gavin, Tommy Milner

Le week-end du Mans fut l’objet d’un véritable ascenseur émotionnel pour l’équipe Corvette Racing. Après avoir perdu l’une de ses deux C7.R officielles dès les qualifications, la structure américaine a remporté sa huitième victoire de classe dans la Sarthe grâce à l’équipage Oliver Gavin, Tommy Milner et Jordan Taylor sur la n°64.

La semaine mancelle avait mal démarré pour Corvette Racing, lorsque Jan Magnussen, en proie à problème d’accélérateur, percutait violemment le mur lors des qualifications. Les dommages étaient trop important sur la voiture pour permettre au Danois, et ses équipiers Ryan Briscoe et Antonio Garcia, de prendre le départ de la course. Dans le même temps, la C7.R rescapée, celle de Gavin, Milner et Taylor, était dominée par les Aston Martin et les Ferrari AF Corse.

Pourtant, au fil de la course, les trois hommes ont appliquer un rythme élevé pour se porter rapidement en tête de la catégorie GTE Pro, et décrocher une victoire retentissante, la huitième de classe au Mans pour la marque américaine, son premier depuis 2011. Il s’agit également du cinquième succès de Gavin au Mans, le deuxième pour Milner, et le premier pour Taylor.

Ce fut l’une de ces journées où vous attendez juste qu’un obstacle se mette sur votre chemin pour vous priver de la victoire.

Oliver Gavin, pilote de la Corvette n°64

Cette victoire vient s’ajouter au succès de Corvette Racing aux 24 Heures de Daytona et aux 12 Heures de Sebring plus tôt cette saison, dans le cadre du Tudor United Sports Car Championship (avec l’équipage Magnussen/Briscoe/Garcia).

"Remporter Le Mans est toujours un conte de fées", déclarait Oliver Gavin après la course. "La façon dont les choses ont tourné, avec la Corvette n°63 ne pouvant pas prendre le départ, puis la façon dont les choses se sont bien enchaînées pour nous permettre de nous porter en tête et de décrocher ce résultat fantastique, c’est tout simplement incroyable".

"Ce fut l’une de ces journées où vous attendez juste qu’un obstacle se mette sur votre chemin pour vous priver de la victoire", poursuit le pilote britannique. "Ce fut une course spectaculaire de la part de Tommy, Jordan et moi-même, l’une de ces épreuves où vous livrez une belle bataille avec Aston, Ferrari et Porsche, mais à la fin nous étions la voiture la plus forte et nous avons fini par décrocher cette victoire. Il s’agit de mon cinquième succès ici au Mans, je suis un homme très heureux". 

Prochain article 24 heures du Mans
Qualifications difficiles pour Porsche en GTE

Previous article

Qualifications difficiles pour Porsche en GTE

Next article

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote

7 novembre 1980 - Décès de Steve McQueen, l'acteur qui faillit devenir pilote